Nous sommes actuellement le 30 Sep 2020, 21:16

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Praefectus Sarmatarum ...
Nouveau messagePublié: 01 Oct 2010, 17:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 2008, 01:16
Messages: 301
Localisation: Rom (79)
Voici ce que m'a expliqué Iaroslav Lebedinsky (avec lequel je suis en contact) à propos du Préfet :

Citer:
Sur le préfet : à ma connaissance, rien ne permet de dire si ce personnage était issu des "Gentiles" ou Lètes dont il commandait les effectifs, ou si c'était un fonctionnaire "romain". Je ne suis pas sûr que l'on possède des stèles funéraires de préfets, où l'on pourrait mettre en relation le nom, le costume, et la fonction... La situation a d'ailleurs pu varier suivant les groupes concernés et l'époque. Il faut en outre se souvenir que la plupart des responsables militaires "romains" étaient, à l'époque qui nous intéresse, de purs "barbares".

Vous avez peut-être vu en outre que, récemment, un auteur italien a publié un ouvrage dans lequel il essaie de démontrer que la conception traditionnelle des Lètes et "Gentiles" comme troupes territoriales auxiliaires repose sur un malentendu : il se serait agi d' "immigrés" , de gré ou de force selon les cas, installés pour cultiver la terre et rien de plus (A. Barbero, "Barbares: immigrés, réfugiés et déportés dans l'empire romain", Tallandier, Paris, 2009). C'est intéressant, mais je ne suis pas convaincu (notamment parce qu'en 451, au moment de l'invasion hunnique, les Gentiles sarmates de Gaule figurent bel et bien dans les rangs de l'armée "romaine").

La reconstitution du préfet laisse donc une large place à l'imagination. Personnellement, j'en ferai bien un "Barbare" romanisé, plutôt un militaire, équipé dans le style mixte caractéristique de la période. Des éléments de sa culture d'origine seraient alors normaux. Sur cette culture, il faut probablement imaginer ce que reflètent les trouvailles "sarmato-germaniques" de Hongrie... ou d'Occident (tombes de cavaliers près de Dijon).

_________________
Os Iusti Medidabitur Sapietiam, Et Lingua Eius Loquetur Indicium
http://www.taifali.org
Forum : http://forum.taifali.org


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Praefectus Sarmatarum ...
Nouveau messagePublié: 01 Oct 2010, 18:06 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Mar 2009, 15:05
Messages: 417
Je suis assez d'accord en particulier sur la critique de Barbero.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Praefectus Sarmatarum ...
Nouveau messagePublié: 07 Oct 2010, 09:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Je suis véritablement surpris de la conclusion de Lebedinsky que je serais tenté de mettre sur le compte de la barbarophilie bien connue de cet excellent auteur.

Déjà il faut pouvoir prouver que ce préfet relève bien du domaine militaire, et si l'absence d'indices épigraphiques ne peut conclure à une émanation de l'administration civile, le contraire est tout aussi vrai. Je ne comprends donc pas très bien cet argument sachant que nous connaissons de nombreux préfets aux prérogatives civiles.

Que la plupart des responsables militaires romains soient de "purs barbares" est un raccourci tout aussi étonnant.

Je le rejoint lorsqu'il dit que "la conception traditionnelle des Lètes et des Gentiles comme troupes territoriales auxiliaires repose sur un malentendu" Il s'agit bel et bien d'une solution politique de gestion des flux humains. Citant Alessandro Barbero, l'auteur nous développe la théorie "récente" voyant les prefectures Lètes et Gentils comme un moyen d'exploitation des ressources humaines (du moins dans la seconde phase de son institution). Après qu'ils ne s'agissent que d'immigrés cultivateurs, ce n'est pas ce que dit Barbero dans son ouvrage et coincide mal avec le témoignage d'Ammien Marcellin.

Dès lors, si il s'agissait que de mains d'oeuvre agricole et pacifique pourquoi nécessairement un préfet "militaire"?

Je ne suis donc aux antipodes de cette conception et plus encore sur la version du préfet qu'il propose.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 33 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo