Nous sommes actuellement le 17 Oct 2019, 20:18

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 119 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 31 Déc 2008, 13:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Statuette égyptienne du Ve siècle d'un cavalier (sans sa monture...) équipé à la romaine. Le personnage porte une cuirasse d'écaille reconnaissable aux dessins en vaguelette du corset armé, et de deux séries de ptèruges les unes aux épaules les autres adaptées à la monte du personnage sur son destrier (Cela me fait beaucoup penser au jouet d'un enfant...!) L'intêret de cette statuette est de montrer un personnage habillé non pas de Braies flottantes ou de braies moulantes ou bien même encore de bandes molletières comme on en voit beaucoup sur les autres descriptions artistiques, mais d'un pantalon à la Perse reconnaissable entre tous par ses plis caractéristiques et ses bandes décoratives.

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 09 Mar 2009, 23:31 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Pour Hengist et dans le prolongement de ce sujet, quelques représentations d'archers tardifs et autres fantassins...

Voici d'abord une petite tablette d'Ivoire visible au musée des antiquité Byzantine de Berlin nous montrant l'escorte militaire d'un Saint semble-t'il... Cet aspect n'est plus très claire dans mon esprit. daté du VIe siècle, cette armée en marche a tout d'une armée romaine dans ces aspects tardo-antiques les plus caractéristiques et avec une foule de petits détails appréciables: L'harnachement de cavalerie avec ses lunules en pendeloques rappelle les harnachements qu'ont toujours connu la cavalerie romaine depuis au moins le Ier siècle et attesté par un harnachement en argent trouvé sur l'Esquilin daté de la fin du IVe siècle. Les casques sont munis de leurs paragnathides et sont de style Pseudo-attiques, Les soldats sont jambes nues et portent des caligae "archaisantes" munis pour certains de chaussettes. Leurs cuirasses sont toutes des cuirassses d'écailles, ce qui n'étonne plus, des ptéruges prolongent la protection du corps. Les soldats portent des lances et leurs boucliers sont encore une fois ceux de la Ve Macedonica. Le cavalier au centre est un archer-monté, équipé comme les autres soldats. Il est le seul qui renvoit aux réalités militaires du VIe siècle où l'archerie comme la cavalerie joue un rôle des plus important . L'arc utilisé, est un arc à double courbure employé par l'armée romaine depuis des lustres par ses auxiliaires...

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 10 Mar 2009, 00:00 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Les panneaux de mosaiques de l'Eglise Saint Marie Majeure de Rome oscillent entre des représentations d'une fidélité redoutable, et des référents héllénistiques à ce point nombreux qu'il en devient difficile d'en faire une lecture sûre... C'est le cas ici de cette scène de bataille "biblique" qui met en balance des équipements archaisants à l'image de ces casques phrygiens, de ces linothorax et de ces longues piques telles des sarisses qui hérissent les armées au combat, avec des équipements un peu plus dans le ton de ce début de Ve siècle. Il est difficile d'identifier quoi que ce soit avec précision (Sur le RAT ils s'en font saigner les yeux...) mais on reconnaitra pour qui voudra des casques à cimier, en fer ou dorés, des casques avec paragnathides d'autres pseudo-attiques ou non, de grands boucliers lenticulaires ou des Aspis... des cuiasses disparates peut-être des cottes de mailles, plus surement des cuirasses d'écailles, de fer et de bronze... Les plus attentifs reconnaitront peut-être un lancier avec une manica, un fantassin avec des protections de cuisses séparées du reste du corps et qui fait échos à un autre sujet de ce forum... détails étonnants et intéressants si ils n'étaient pas aussi hasardeux.

Les plus fous verront même une segmentata!!!

Enfin, en première ligne de cette mélée de soldats, deux archers lourds bandant leurs arcs, prêts à tirer. Il n'est pas rare de voir des archers en première ligne sur les représentations tardives (certes peu nombreuses...). Cela pose la question de la position tactique des archers à la bataille pour le peu que ces visions soient représentatives. Encore une fois les arcs sont à double courbures.

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 10 Mar 2009, 00:32 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Je me suis longtemps gardé pour moi cette miniature du folio 66 du Vergilius Vaticanus (codex illustré de l'Eneide de Virgile...) et daté du Ve siècle, tout simplement pour les applications martiales intéressantes que l'image transmettait. Nous voyons ici une ligne de bataille composée de fantassins lourds (casques+cuirasse+grand boucliers...) je n'aurai pas la prétention d'identifier ce matériel. Peut-être des cottes de mailles longues... Les soldats s'en prennent à des révoltés, des civiles armés de haches, de batons et de frondes. Le massacre est signé par les hommes qui gisent à terre. Cette représentation d'une ligne de bataille de profile est super enrichissante à mes yeux et confirme pour moi l'aspect protéiforme des techniques de combats de l'armée tardive. Ici, chaque combattant est individuellement autonome par rapport à l'autre et se couvrent tous de leurs grands boucliers rouges de manière très offensive, presque à l'image des gladiateurs. Nous sommes ici à des années lumières du shield wall des historiens anglo-saxons... Les soldats portent des fourreaux mais nous distinguons mal si ils sont armés de lances ou d'épée... (j'opteai pour des spathae...)

A l'extrêmité droite, un archer-lourd décoche ses flèches en première ligne. L'arc est parfaitement reconnaissable... Le tout fait penser aux illustratons de batailles de la colonne Trajane avec un sens du réalisme plus accru (les deux camps bien séparés l'un de l'autre, les morts au milieu, les soldats un position fléchis, bien couverts, formant une ligne continue...)

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 10 Mar 2009, 00:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Le vergilius Romanus, autre codex illustré sur le même thème que le précédent offre lui aussi son lot de batailles rangées et ordonnées. C'est exactement le cas sur ces deux miniatures où les Troyens font face aux Latins de Turnus (pas sur la deuxième image, il s'agit d'une scène de chasse...). Les princes portent des sagum de couleurs pourpres, et de manière générale ces soldats aparaissent bien plus flashy qu'aux siècles précédents. Les Troyens sont reconnaissables aux casques de type Phrygiens (ce sont des asiatiques...) Les autres portent des casques à cimiers et à panaches, qui, en y regardant bien rappellent les "Intercisa-Augst" avec la bande métallique qui traverse les casques... Aux premiers rangs, ces rois sont armés non pas de javelots mais d'arcs et de flèches, à leurs pieds des carquois. les cuirassses portées sont des cuirassses d'écailles qui ont l'originalité d'arborer aux extrémités des écailles de bronze ou dorées.Vous noterez la ceinture pectorales vertes que portent les deux armurés. Les fantassins sont essentiellement des fantassins légers. Mode et équipements sont typiquement tardifs, les grands boucliers ronds lenticulaires, les umbos en pointe, Hasta aux hampes plus ou moins colorées... Tuniques décorées, braies...

Image

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 10 Mar 2009, 14:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4297
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
Détails intéressants par ailleurs, les calcei des soldats et des raidisseurs bien visibles sur leurs cingulii.

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 10 Mar 2009, 23:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Des "Calcei" qui ressemblent aussi à des caligae. Oui, le détail des ceinturons transparait bien sur la dernière image. Un ceinturon qui, au passage ne plaide pas pour une origine VIe siècle de ce codex.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Mar 2009, 00:08 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4297
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
Citer:
Des "Calcei" qui ressemblent aussi à des caligae. Oui, le détail des ceinturons transparait bien sur la dernière image.


Cet article des Comitatus les compare avec une pièce de fouille de Vindolanda:
http://www.comitatus.net/Documents/Comi ... %20web.pdf

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Mar 2009, 00:43 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Oui ça ressemble... Super bien fait cet article de Comitatus! A citer en référence pour qui voudrait se choisir un modèle de chaussures tardives...

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Mar 2009, 04:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 20 Sep 2008, 11:29
Messages: 363
Les braies montrées ont un air vaguement oriental si mes yeux ne m'abusent pas?
C'est la première fois que je vois des braies décorées dans des cas romains...

_________________
Image
Marcus Iunior


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Mar 2009, 09:34 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4297
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
En effet c'est assez orientalisant, mais ce ne sont pas les seules braies décorées, regarde bien le diptyque de Stilicho.

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Mar 2009, 12:48 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
On retrouve aussi des orbiculi sur les braies moulantes de l'Empereur Galère en pleine adlocutio représenté sur l'arc de Salone (fin IIIe- début IVe..). Mais je ne connais pas d'équivalents pour les braies montrées sur le codex Romanus. Soit des braies moulantes, soit des bandes molletières si on considère le dessin qui barre à plusieurs reprises les jambes...

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 25 Mai 2009, 16:23 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Mar 2009, 15:05
Messages: 417
J'ai trouvé ce missorium assez intéressant car il montre le décors des boucliers. Bien que très effacés, ils permettent de croiser les représentations (recopiées) de la Notitia Dignitatum.

(Musée des arts et d'histoire de Genève)

Image


Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés à ce message.

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 26 Mai 2009, 13:55 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Ce missorium est traditionnellement attribué à l'empereur Valentinien Ier bien que rien ne nous permette de l'identifier avec certitude.

En effet bien malmené par le temps, l'objet véhicule son lot d'informations, informations rares et donc précieuses.

Tu as parfaitement raison Pedro de rapprocher les épisèmes des boucliers de ceux de la Notitia Dignitatum. Nous pourrions aller plus loin. Les soldats qui entourent l'empereur, peuvent être identifiés à une garde rapprochée, le thème étant fréquent dans les arts impériaux de l'époque. Nous pourrions y ajouter dans la même veine le Missorium de Kertch, celui de Théosose Ier, la base de l'obélisque de l'hyppodrome de Constantinople, bien plus tard, les mosaiques de la basilique de Ravenne... La garde impériale flanque ou entoure régulièrement la figure impériale.

Ce sont les épisèmes qui peuvent encore affiner l'identification et appuyer l'idée que les hommes figurés sur ce missorium sont bien une garde très particulière de l'empereur. Si nous nous référons aux illustrations des symboles et insignes qui marquent l'autorité du Magister Officiorum nous voyons représentés un assortiments des équipements qui sortent des Fabricae. Parmi ces équipements apparaissent des boucliers frappés des épisèmes des Scholes palatines, la garde montée de l'empereur.

Sur le missorium de Valentinien Ier, deux des épisèmes réconnaissables peuvent être rapprochés des figures qui ornent les boucliers des scholes. Le premier à gauche et le deuxième à droite avec son bouclier radié.

Contre cette hypothèse on peut rétorquer que la garde de l'empereur porte aussi des boucliers d'apparats qui n'ont pas leur place dans la Notitia comme celui frappé du Christogramme, que le thème de l'empereur entouré de ses troupes est ancien et ne se restreind pas à la garde, mais peut aussi concerner les hommes des garnisons. Enfin, qu'au moins un des bouclier ne semble pas correspondre aux scholes palatine.

Le reste de l'oeuvre n'est pas sans interêt non plus. Nous y voyons des soldats tous casqués, des casques qui ne sont pas sans rappeler ceux de la série "Augst-Intercisa" impression renforcée par la casque qui gît au sol présentant une crette aigue à l'image du casque à crête metallique d'intercisa IV. Pour les autres casques, leurs crêtes sont des panaches clairement visibles par les rayures qui dépeignent la texture du cimier. Les hommes sont des porteurs d'Hasta et leurs boucliers sont de grand scutum ovales. Le rapport d'échelle est à ce titre très intéressant (plus de boucliers pour gosses en reconsit!!!). Une Spatha dans son fourreau est aussi représentée déposée au sol.

Il faut reconnaitre que représentés ainsi, ces soldats pourraient aussi bien être des fantassins!

L'empereur lui, apparait nimbé, tenant le labarum et sans doute équipé d'une cuirasse musclée (Thorax). Nous sommes au moins sûr qu'il sagit d'un empereur chrétien.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 26 Mai 2009, 14:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Mar 2009, 15:05
Messages: 417
Complètement d'accord, je trouve très intéressant l'association de symboles païens et chrétien autour de la personne impériale, ce qui dénote de la persistance des religions traditionnelles, dont les coutumes ne sont pas écrasées par la nouvelle religion.

Pour ma part, je pense que la taille des boucliers est dictée par des exigences artistiques. On sait que durant l'antiquité tardive l'art se stylise et abandonne le réalisme de l'époque passée (ce qui d'ailleur à également oeuvré pour faire de cette période une époque de régression dans les travaux passés...)

La représentation des crètes de casque sont également clairement avancées par Ammien (mais j'ai pas la référence sous le coude), mais preuve de la qualité de cette source (mais a-t-elle besoin d'être démontré? :mrgreen: ).

Enfin, je crois que cette représentation prouve que les boucliers de la notitia ne sont pas de simple délires artistiques des moines copistes...

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 119 messages ]  Aller à la page Précédent  1 ... 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo