Nous sommes actuellement le 18 Oct 2019, 12:50

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le scramasaxe
Nouveau messagePublié: 21 Fév 2011, 18:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 14:27
Messages: 483
Localisation: Choloy-Menillot
    Voilà après ne pas avoir posté depuis un certain temps, voici un article sur le scramasaxe, que je me propose de synthétiser à travers mes différentes lectures ; il ne s'agit que d'un concentré, qui je l'espère permettra d'éclaircir certains points.


    Aux vues des trouvailles faites, on ne peut véritablement parler à mon avis de scramasaxe qu'à partir du IV ème siècle de notre ère.
    Les trouvailles faites dans les tombes Celtes des premiers siècles de notre ère, présente déjà de longs couteaux portés à la ceinture des guerriers. Or il ne s’agit que de couteaux. Il faut donc trouver l’origine du scramasaxe ailleurs que dans la culture Celtes au sens large du terme.


    C’est à partir du III ème siècle ap J.C. avec les découvertes de Vimose au Danemark, qu’on identifie les grands couteaux utilisés par les germains. Notamment les pièces appelées « HolySeax » pour ne cite que ce modèle.

    Ces pièces, sont issues d’une évolution de l’armement. On y reconnaitra notamment l’influence romaine et les couteaux portés par les Celtes, dont l’inspiration latine n’est plus à démontrée. D’une part la région de Vimose et fortement soumise à la culture romaine d’autre part un véritable commerce semble s’être mis en place entre cette région et l’Empire, un certain nombre de système de suspensions pour ce type de Seax sont d’origine romaines. On parlera pour ses pièces véritablement de Seax, au sens littéral c'est-à-dire de couteau en vieux germain ou vieille anglais.

    Il s’agit donc là d’un couteau outil à tout faire, qui remplace aisément vue sa taille et son pouvoir de coupe une épée en combat, toujours réservés à une certaine élite. La région de Vimose est constituée d’une population de pécheur et accessoirement de pirates de toute sorte. Les peuples de cette région sont donc rompus aux raides éclaires, embuscades et acte divers de piraterie, d’où l’utilité de ses armes courtes, maintenu dans des fourreaux en bois qui les protège facilement des intempéries maritimes. Des fourreaux en cuir se révélant mal adaptés aux activités maritimes.



    Toutefois, ce type de couteaux reste essentiellement localisé dans cette zone. Au cours du IV et V ème siècle de notre ère, on retrouve les couteaux portés par les celtes des premiers siècles, de petites tailles entre 20 et 30 cm il s’agit là encore de couteaux outils. La lance reste donc l’arme principale des armes germaniques, le seax quant à lui ne serait qu’une arme d’appoint tel que les Pugio le furent en leurs temps pour les légionnaires. Les formations tactiques des germains de cette époque ne devaient pas nécessités l’utilisation de ce type de pièces en priorité. Rappelons que dans les armées germaniques une bonne partie de la tactique repose essentiellement sur la cavalerie noble.


    Disons-le donc, qu’est-ce qu’un scramasaxe en tant que telle ?

    Vraisemblablement l’appellation Scramasaxe ou couteau du guerrier est applicable aux pièces souvent appelés « lattes » à tort et que l’on retrouve en grandes parties dans les tombes germaniques de la noblesse au cours du V ème siècle. Les tombes de Pouan, Blucina et celle d’Apahida et Childéric on dut notamment contenir ce type de pièces. Les grands scramasaxes que j’appelle « Seax Royaux » sont des armes fines, dont la largeur ne dépasse pas les 3 cm de large pour une longueur d’environ 40 à 50 cm. Il s’agit-là d’une arme d’appoint à l’épée et non d’un couteau outil, terminé la plupart du temps, par un pommeau cloisonnée. L’apparition de ce type de pièces fait suite à l’arrivée des Huns, qui apportent avec eux des armes courtes venu de Chines et les poignards à fourreaux en T venu des peuples Sarmato-Alains.


    La latte en tant que tel est un autre instrument dédié aux cavaliers. Il s’agit d’une arme de grandes tailles et fine à un ou deux tranchants, plus grande que les grands « scramasaxes royaux », il n’existe que quelques modèles à travers l’Europe de ces lattes. La spécificité de ces pièces réside dans leurs tailles et leurs montages. Grande comme une épée, le montage quant à lui est relativement similaire aux montages des armes retrouves dans la région occupée par les Goths Tetraxites et la culture Sassanide.
    Le grand Scramasaxe des tombes royales quant à lui serait un hybride des pièces cites plus haut.


    Évolution du scramasaxe :

    A tort il est considéré que les pièces appelées « lattes » et que nous appelons « scramasaxes royaux » sont à l'origine des sabres portés par les Avars. Le Scramasaxe du VI ème siècle est issu de petits couteaux outils portés par les germains au court du IV ème et du V ème siècle ainsi que les armes dédiés aux combats par les nobles. Le scramasaxe du VI ème siècle se voit donc allonge et élargie pour devenir une véritable arme de piétons avec une typologie qui lui ait propre (scramasaxe, breitsaxe, longsax).

    Bien que nous n’ayons que peu de traces de lattes en tant que telle, cette arme fut suffisamment répandue ou du moins portée par certains peuples pour évoluer et devenir le sabre porter par les Avars.
    Le Scramasaxe royal quant à lui tombe en désuétude et disparait au profit des modèles qui apparaissent au cours du VI ème siècle de notre ère.

_________________
http://ordalies.asso.free.fr/ _ http://dartkaci.free.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le scramasaxe
Nouveau messagePublié: 21 Fév 2011, 22:51 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Oct 2010, 11:11
Messages: 417
o'

_________________
Base de données Gaules/Germanies/Mer du nord entre fin de l'empire et fin mérovingiens: http://241-752.forumgratuit.fr/
Francorum 440-580: médiation culturelle et expérimentations: https://www.facebook.com/pages/Francoru ... 3277476941


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le scramasaxe
Nouveau messagePublié: 22 Fév 2011, 13:21 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4297
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
Merci pour ta synthèse, très appréciable -"-

Existe il une typologie précise et fiable des fers de seax ? J'ai un peu du mal à m'y retrouver. A t'on une correspondance entre les lames d'Illerup, de taille assez impressionantes et certaines formes ultérieures ? C'est cette régression en taille, au IVe et au Ve, que je ne saisis pas. A Nydam par exemple on a beau être 100 ans après Illerup, dans la même région, on n'a pas de sax. Et en contexte anglo-saxon il n'est il me semble pas si fréquent dans les tombes du Ve et de la première moitié du VIe siècle.

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le scramasaxe
Nouveau messagePublié: 22 Fév 2011, 18:10 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 14:27
Messages: 483
Localisation: Choloy-Menillot
Pour la typologie difficile a dire. Pour les pièces qui débutent au début du VI ème siècle oui et les typologies sont assez fiables. Mais pour les pièces antérieurs, je suis moins sur. Pour les typologies de Nydam, Vimose et Illerup il faut se référer au livres du musée de Moesgard il me semble. Toutefois il s'agit de livres rare et cher et de plus tout en Allemand.

Sinon effectivement, le fait que le scram se raréfie au cours du du V ème siècle et disparait dans certaines régions reste troublant. A mon sens ça peut s'expliquer comme ça:

D'une part les scramasaxes qu'on retrouves au milieu du V eme siècle, sont proches au niveau de la composition des scramasaxes du VI ème siècle, donc une fabrication en sandwich il est fort possible que le cout de cette pièce est augmentée. Autre point, fin V ème siècle peu de traces la aussi, cela peut s'expliquer par le fait d'une transmission de ces pièces, jusqu’à ce qu'elle soit totalement inutilisables, preuve en fait de l’extrême usure d'un grand nombres de pièces, les seaxs fabriqués au troisième quart du V ème siècle, se retrouve donc dans des tombes du début du VI ème siècle.

De deux, avec l’arrivée des Huns et le réseau tentaculaire de leur Empire, un grand nombre de routes commercial ont put être coupés, l'approvisionnement des troupes romaines en métaux a du surement jouer un rôle aussi a ce niveau.

De trois, les évolutions de tactiques de combat et les équipements, rendent le scram inefficace, personnellement même si sont utilisation reste très utile en batailles rangés, je pense qu'il est devait être peut évident de trouver des points faibles sur un soldat romain bien équipé et notamment armé d'une épée.

Après il ne s'agit que d’hypothèses.

_________________
http://ordalies.asso.free.fr/ _ http://dartkaci.free.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo