Nous sommes actuellement le 27 Oct 2021, 15:50

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 04 Nov 2008, 02:17 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Sep 2008, 01:27
Messages: 97
Localisation: Achères(78)
Athanareths a écrit:
(cela m'a valu une belle amende des garde forestier pyrénéens...oui on ne dois pas ignoré la loi)


Ca c'est vraiment pas de chance de tombé sur un garde forestier (ce qui est rare, j'en ai jamais croisé) etr en plus pile le jour ou tu ramasse des airelle!

J'ai cru comprendre qu'elle ne poussait que dans certain endroit genre tourbière dans les Pyrénées et Alpes (plante "relique" de l'age glacière), et serait beaucoup plus abondante en amérique du nord.
A moins que je confonde avec une autre plantes...
Car à chaque foiks que j'entend parlé de l'airelle, je me dit que c'est bigrement proche de la myrtille, a telle point que je me demande si au final ça serais pas la même chose? (si c'est le cas il sont vraiment CHI***) a utilisé 36 noms différents pour désignerla même plante!).


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 04 Nov 2008, 14:44 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
L'airelle ce n'est pas du tout la myrtille. D'ailleurs effectivement ça aime le froid et la flotte; tourbières, montagnes, et régions suboréales (Canada, Scandinavie, Écosse, Irlande).

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 04 Nov 2008, 21:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
- jeune feuille de ronce : usage alimentaire, tinctorial et médicinal (antiseptique naturel)

- rhubarbe: pas la feuille mais les côtes. Pas abuser: riche en acide oxalique. Tinstorial et médicinale.

- bourgeons de sapin au printmps (+ vertus médicinales)

- patience (rumex): à feuilles à consommer au printemps et à l'automne. Tinctoriale et médicinale

- nerprun (pas abuser...)

- menthes... (y en a un paquet) également médicinales

- lamier blanc
(attention pas les mêmes propriétés que les orties...)

- houblon. Tinctoriale et médicinale. Le houblon n'a pas été utilisé QUE plus tardivement pour la bière...

- grenadiers (mais vérifier: son implatation a été assez "inégale" dans le bassin méditerranéen)
tinstorial et médicinal

- figuier: plus répandu et assez "loin" dans le "nord" de la Gaule qu'on ne s'imagine. tinctorial et médicinal.

- châtaignier ( - 6 000 000 ans, fossiles, Voulte sur Saône)

- cardon: là, bonne question...plusieurs variétés potagères. On n'en connait plus la souche sauvage. (voir avec les spécialistes)


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 05 Nov 2008, 14:26 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
La figue, j'aurai dû y penser... admettons qu'au tout début du V° siècle, le climat se refroidisse. Ça n'empêche pas le figuier d'être certainement présent dans une bonne partie de la Gaule. J'en ai vu de très beaux et qui donnaient de très beaux fruits en Bourgogne. Ça veut dire que cet arbre encaisse à la fois des étés à 40° et des hivers à -20°, périodes assez sèches et périodes où ça flotte sans interruption pendant une semaine. La seule nécessité du figuier, c'est qu'il a besoin d'énormément d'eau (traditionnellement ça se plante à côté d'un puits).

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 05 Nov 2008, 23:28 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Sep 2008, 01:27
Messages: 97
Localisation: Achères(78)
Merci, pour le petit topos sur l'airelle. o'

Citer:
jeune feuille de ronce

Lesquelles?, les ronces celle qui donne les mures sauvage, ou les ronces-églantier?????
La question peut paraître bête, mais c'est le problème des nom communs qui designe pas forcément les même choses suivants les régions ou même les personnes.

Citer:
rhubarbe: pas la feuille mais les côtes. Pas abuser: riche en acide oxalique. Tinstorial et médicinale.

Délicieux en tartes, clafoutis, compotes ou confitures, Miam -"-

Pour les Rumex (patience et oseille) qu'on trouve facilement dans la nature mais rarement avec les feuilles en bonne état, la aussi pas évident car très nombreuse variété pas toujours simple à différentier les unes des autres (surtout sans les inflorescences).
Pour la patience c'est quelles espèces plus précisément?
Rumex pulcher ?? Rumex crispus??, Rumex patientia ??, Rumex hydrolapathum ??, Rumex sanguineus?? (commestible il parait) etc.... et j'ai surment oublié plusieurs espèces de "patience".
Mais dans tout les cas, faut pas abuser des Rumex, à cause de l'acide oxalique, mais très bon en soupe et en omelette. o'


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 06 Nov 2008, 13:40 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
Les feuilles de la ronce qui produit les mûres sont parfaitement comestibles.

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 06 Nov 2008, 21:33 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Pardon: j'ignorais que "ronce"puisse recouvrir plusieurs "plantes"...
C'est donc la ronce qui donne les mûres...

ce que tu appelles "ronce-églantier" doit faire partie des rosacées... que c'est pas botaniquement de la ronce..

Le fruits (dit aussi "gratte-cul") de l'églantier sauvage était utlisé en complément "fruit" dans les bouillies: excellent apport vitaminique C.

Désolée de faire intervenir des notions "médicinales" niveau plantes à manger, mais l'un ne va pas sans l'autre et explique la pertinence de recommandations "de médecin" dans le soin aux maladies...
(rien de neuf sous le soleil!) :lol:
Cela explique aussi certaines "traditions" alimentaires, lors de fêtes à caractère "saisonnier".

Sinon dans les régions "à lichen", ceux-ci étaient aussi consommés, ajoutés en complément (non négligeable) aux pains et aux bouillies ou "soupe".
Ceux-ci, suivant l'espèce ont également des vertus médicinales (pas taper!).
D'autres, en outre peuvent être tinctoriaux.

dans les régions désertiques (moyen-roeint, nord afrique), il est une sorte de lichen "poussière" lequel se grouille de gonflé à la moindre pluie. Egalement consommé. Des recherches sur ce sujet penchent à ce que la fameuse "manne céleste" fût un "nuage de poussière de lichen" arrivant à point nommé dans la traversée du désert.

Sinon: autre complément alimentaire non négligeable: les champignons...
Là, il y a le choix, et certes plus à l'époque que maintenant.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 07 Nov 2008, 11:48 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
J'aurai dû penser aux champignons, c'est tellement logique (c'est pas l'Empereur Claude qui a une légère indisposition avec l'amanite phalloïde?) Mais en même temps je n'ose même pas essayer de les nommer car là je sais que je ne les connais pas par des noms qui vous parleraient.

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 08 Nov 2008, 15:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Sep 2008, 01:27
Messages: 97
Localisation: Achères(78)
Citer:
Mais en même temps je n'ose même pas essayer de les nommer car là je sais que je ne les connais pas par des noms qui vous parleraient.


A ce propos, ne devait-on pas rajouter le nom scientifique de la plante/champignon à chaque fois que l'on en cite une?
Cela permétrait d'éviter les éventuels problèmes d'incompréentions, du au fait que les nom courant dépende beaucoup de la région et des habitudes familliales, et surtout cela permétrait d'etres plus précis sur les espèces utilisées et donc d'éviter des intoxications alimentaires si il prenait à quelqu'un de vouloir essayer de consommer des plantes sauvages! xox

Sinon, hier j'ai gouté de jeunes Plantin lancéolé (Plantago lanceolata ) que 3 semaine de pluie continue avait fait germé. Ben a la base je suis pas fan de salade, donc ceci explique peut etre pourquoi j'ai pas trouvé ça terrible. C'est pas mauvais, plus fort que de la salade, mais sans plus. Peut etre qu'en soupe ce sera meilleur!


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 11 Nov 2008, 22:32 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Ce n'est pas parce qu'on donne le nom latin ou botanique d'une plante que obligatoirement cela "aidera"...
Si, effectivement, le pissenlit ou le plantain (deux variétés) sont facilement identifiables, ce n'est est pas forcément pareil avec d'autres plantes, ou certaines subtilités de reconnaissances et analyses "œil de botaniste" sont indispensables.
Il y a moyen de se gourer entre la carotte sauvage et la cigüe...
Je connais un cas (sans danger, heureusement) où la personne a confondu ortie et lamier blanc. Une autre: romarin et lavande...
Ce n'est pas parce que on cite des plantes que cela donne ipso facto l'aptitude à les reconnaître et se lancer dans la "récolte sans risque", surtout pour de purs citadins.

Cela se corse avec les champignons, quoique, en réalité, assez peu soient "très mortels" mais peuvent amener des "soucis" si on les consomme...

Dans le cadre de ce forum, l'énoncé d'une liste de plantes, fruits, champignons consommés dans un endroit donné, à une époque donnée est PUREMENT informatif et n'est EN RIEN un "manuel" destiné à ce que les personnes qui fréquentent ce forum se livrent à des récoltes intempestives sans RIEN connaitre aux "plantes/fruits/champignons" dans la nature.

A signaler en outre que ce genre de récolte DOIT suivre un minimum d'attentions complémentaires dont des "détails" atrocement modernes, genre proximité d'épandage de pesticides, d'engrais, d'usines ou polluants divers.

Accessoirement, chaque région a ses spécificités propres qui font que dans certains cas, la récolte de "produits sauvages" ne peut se faire dans certains endroits pour des rasions très précises. Ex.: pas de récolte de champignons au pied d'olivier dans le sud...


PS: veuillez excuser ce HS.
Cependant je me permets de souligner qu'il est indispensable.

Ce "HS" est supprimé: il sera hors de question que je donne encore une quelconque information concernant les "plantes sauvages" de consommation courantes pour vos périodes.
Simple question de déontologie professionnelle.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 12 Nov 2008, 02:16 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Sep 2008, 01:27
Messages: 97
Localisation: Achères(78)
Houla, je pensais pas déclancher tout ça!
En fait les noms latin c'était surtout pour éliminer le problème des appelations locals et multiples de certaines plantes.
Après bien sur qu'il faut toujours aller vérifier sur le net ou dans des encyclopédies spécialisé.


Petit HS :
En parlant d'identification, aujourd'hui j'ai ceuilli un Agaricus silvicola et malgré l'absence de volve à la base, et la couleur rose lamelle caractéristique des agaric (blanc chez les amanites), le pied court et épais (long et fin chez les amanite mortel), ben il me viens des gros doutes, pourtant j'ai bien cherché sur le net, et ça n'as pas les caractères d'une amanite printanière, phaloïde ou citrine; mais il me vient une crise d'angoisse :oops: Je vous dis si je suis vivant demain soir :mrgreen: .+.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 12 Nov 2008, 12:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Désolée, mais, question d'expérience (voir le coup lamier/ortie, par ex;), il vaut mieux être TRES ferme et précis...
Je ne tiens pas à ce que ce forum, informatif, aie des "soucis" parce que un corn... une personne s'en va chasser plantouilles ou champi, les mange et tombe malade... :?

Ton expérience "champi" est effectivement révélatrice du casse-tête en ne se basant QUE sur les bouquins...

Mon prof de botanique, en herboristerie, n'arrête pas de marteler que les "plantes: les reconnaître", c'est loin d'être toujours aussi simple, et que cela demande un apprentissage sur le terrain... pas en 5 minutes... :P

Sinon: effectivement, on pourrait se lancer dans les noms botaniques.
Juste un "soucis"... c'est qu'on est parti pour aller farfouiller, pour être "bien histo", de savor, autant que possible QUAND telle variété de "bidule" précis est arrivé à Foufny en avril 485...
Exemple: LES rumex...qui ne sont pas tous "indigènes" suivant les périodes... :mrgreen:

Une marrante?
Les légionnaires romains ont importé une ortie italienne en Gaule et dans le nord...Moins "agressive", et destinée à s'en frotter pour lutter contre le froid. :lol:
(ils en mangeaient et s'en servaient aussi comme remède, comme les orties indigènes)

Encore maintenant, la présence de cette ortie peut être un "indicateur" d'une ruine ou "reste" d'un établissement romain (avec légionnaires... frileux)... ooo

Dans "l'histoire des plantes", elle reste encore pas mal à écrire, et on est pas sorti de l'auberge, si on veut raffiner cette étude...

autre exemple: j'assume la responsabilité d'une colonie de bolets des pin (provençal) en lisière de Bruxelles...
Va y avoir des intello qui se poseront de solides questions dans 2000 ans.... :mrgreen:


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 13 Nov 2008, 02:48 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 09 Sep 2008, 01:27
Messages: 97
Localisation: Achères(78)
Citer:
autre exemple: j'assume la responsabilité d'une colonie de bolets des pin (provençal) en lisière de Bruxelles...
Va y avoir des intello qui se poseront de solides questions dans 2000 ans.... :mrgreen:


Comme je dirait sur msn : LOL :mrgreen:

Pour l'agaric Sylicola c'est bon, je suis toujours vivant donc je m'était pas trompé, ouf 8-)

Pour l'histoire des plantes on est en effet pas sortie de l'auberge, il y a encore de très nombreuse incertitude chez de nombreuses espèces quand a leur origine géographique et aux trajets et date de diffusions.

A propos des noms latin sur internet, se meéier des pseudo nom scientifique, qui sont propre au domaine horticole, et parfois assez éloigné des noms botaniques réél. Vérifier aussi les synomnymes, car de nombreuse plante on été nommé simultanément par 2 personne ou alors on changé plusieur fois de nom de genre ou espèce au cour de l'histoire et donc suivant le site et l'age des références on peut trouvé des noms différent pour la même plantes (on rencontre aussi se problème de façon très dévelopé chez les invertébré fossiles comme ammonites, laméllibranche, brachiopode, ect...)

Pour etre sur de pas se faire intoxiqué, le plus simple et d'essayer de les trouvés à la vente dans des marché de fruits et légumes remétant au gout du jour, les légumes "anciens" et "sauvages", ça se fait, j'ai vu a la télé des maréché cultiver des "salade sauvage", oxalis rouge, plantin, pissanlit, ect.... Reste qu'il est plutot difficile de les trouver et que ça doit pas etre donné.

En parlant d'oxalis j'ai pas souvenir qu'elle ait été cité : Oxalis corniculata
Il en existe une variété a feuille pourpre (celle qui pousse dans mon jardin), variété propablement "échapé" d'une culture a but esthétique.
Petit gout acidulé qui va bien avec le poisson.
Surtout, attention à ne pas en abuser à cause de l'acide oxalique qu'elle renferme.

Pour la carotte sauvage, plus petit, j'en avais ramassé, et cassé pour voir comparé à la vrais carotte, ben rien voir, c'est petit, maigre, blanc, et ça pue une odeur acide si je me souvient bien, ça donne surtout pas envis de se risquer à tester.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 10 Déc 2008, 19:34 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 19 Oct 2008, 15:11
Messages: 243
Localisation: plonevez ar faou
est ce que les beignets d'orties a base de farine de pois cassé ça passe? !!!

sinon c'est très bon avec un peu de sel :D


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Liste des légumes cuisinables au V°-VI°
Nouveau messagePublié: 11 Déc 2008, 11:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
Carrotte sauvage: ATTENTION!!!

Ça sent la carrotte tout simplement. Si ça a une autre odeur: c'est de la cigüe! Les racines se ressemblent, la tige est la même et les paquets de fleurs blanches pratiquement identiques... Rien que les fleurs déjà sentent différemment... (je me demande si ça ne donnait pas moyen d'empoisonner facilement ça tiens?) Je serai tenté de dire que si on distingue mal l'odeur de la carrotte, autant s'abstenir totalement...
Légumes mangeables: allez en rayon "médecine", il y a une liste colossale de plantes de jardin médicinales, dont pas mal qui peuvent tout simplement servir de légumes pour faire un repas.

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 34 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo