Nous sommes actuellement le 21 Aoû 2018, 20:00

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Potiers et tourneurs de l’antiquité tardive
Nouveau messagePublié: 11 Mai 2009, 12:35 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Sep 2008, 14:05
Messages: 210
la folie est un état de grâce sublime que l'on ne peut acquérir qu'au prix d'une infinie patience (Goya) ---

_________________
Illanua, potier-archéocéramiste

http://arscretariae-archeoceramique.blogspot.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Potiers et tourneurs de l’antiquité tardive
Nouveau messagePublié: 13 Aoû 2009, 15:16 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 2008, 01:16
Messages: 301
Localisation: Rom (79)
Je viens d'avoir une discussion avec plusieurs archéologues, et, après avoir passé un ou deux coups de fils, ils sont tous formels : le tour à pied existe et est attesté à l'époque romaine... On m'a d'ailleurs cité l'exemple d'une fouille récente faite dans les environs de Cambrai (le nord, si je dis pas de bêtises... oui je sais c'est nul) où des installations particulièrement conservées ont été découvertes, notamment des fragments de la "roue" du bas permettant d'assurer l'inertie du tour.

Je n'ai, pour l'heure, pas plus d'éléments à ce sujet mais je vais bosser dessus. En tout cas, les archéo-céramologue du programme commun de recherche que je côtoie en Poitou sont sûrs : tour à pieds avérés et attestés :)

_________________
Os Iusti Medidabitur Sapietiam, Et Lingua Eius Loquetur Indicium
http://www.taifali.org
Forum : http://forum.taifali.org


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Potiers et tourneurs de l’antiquité tardive
Nouveau messagePublié: 14 Aoû 2009, 11:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Sep 2008, 14:05
Messages: 210
Ah! Ben ça, pour un scoop, c'est un scoop!. Belle source de palabres en perspective! "O" + .... + --- = ooo
Je me réjouis vraiment de vois les résultats de ces fouilles.
Je vais aussi contacter Stéphane Gaudefroy, le président des Ambiani. Il est aussi céramologue INRAP et céramiste, mais bien sûr plutôt axé sur la période Tène finale. Comme il n'est pas bien loin. il est peut-être au courant!

Merci pour le tuyau! et si tu parviens à en savoir plus, je suis preneur!

_________________
Illanua, potier-archéocéramiste

http://arscretariae-archeoceramique.blogspot.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Potiers et tourneurs de l’antiquité tardive
Nouveau messagePublié: 14 Aoû 2009, 14:51 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 2008, 01:16
Messages: 301
Localisation: Rom (79)
Promis je me penche sur le sujet dès que possible (surtout après ce week end, un peu riche pour les Taïfales ;) )

Je crois me souvenir également qu'un élément de tour, en pierre, a été trouvé dans le Doubs dans un bled qui s'appelle Mandeure il y a quelques temps. Il s'agit d'une pierre circulaire légèrement incurvée et percée en son centre pour y accueillir l'axe du tour. Cette pierre, de par des bords réhaussés, aurait permis au potier d'y placer ses pieds pour lancer l'ensemble du tour. A noter qu'une fosse peu profonde est nécessaire pour y placer la pierre circulaire.

Il faut vérifier, mais il me semble que des éléments de crapaudine ont été découverts également au fond de la fosse.

Image

Il faudrait mettre la main sur le rapport ou sur une éventuelle publication à ce sujet

Edit : petite vérification, les traces de tour ont été découvertes par Xavier Deru à Cambrai à l'officine de la Rue des Vignes

_________________
Os Iusti Medidabitur Sapietiam, Et Lingua Eius Loquetur Indicium
http://www.taifali.org
Forum : http://forum.taifali.org


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Potiers et tourneurs de l’antiquité tardive
Nouveau messagePublié: 14 Aoû 2009, 19:05 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Sep 2008, 14:05
Messages: 210
Ahh! je connais assez bien Xavier Deru, je vais le contacter à ce sujet!

Et en ce qui concerne la meule de Mandeure, je la connais bien, et j'avais lu le rapport en son temps, court texte qui ne parlait pas du mode de fonctionnement du tour. C'est un système qui est susceptible de fonctionner comme le tour de Speicher en Allemagne et aussi comme un tour à pied. Ces pierres sont toujours des meules de moulin hydrauliques recyclées, et l'emboîtement central est rectangulaire pour y placer les crampons d'entraînement. Les éventuels rebords sont parfois conséquence de l'usure naturelle.

Plus haut dans ce sujet, article "le tour à bâton, sa conception", j'illustre les diverses possibilités de monter une meule pour en faire un tour de potier. Actuellement, je fais mes démos sur le tour à bâton construit à partir d'une roue de char, et c'est tout à fait viable pour une production de récipients en série.

Le problème, c'est que bien évidemment une telle meule peut aussi être montée en tant que volant d'inertie d'un tour à pied!
Personnellement, je connais un exemple de matériel découvert en Bourgogne, j'essaierai de le retrouver, qui pourrait aussi provenir d'un tour à pied, et là c'est encore beaucoup plus parlant que la meule de Mandeure, parce qu'on a retrouvé aussi les crampons du volant en pierre, qui ne semble dans ce cas pas être une meule. Or ce mode d'arrimage du volant d'inertie pourrait parfaitement être compatible avec une utilisation en tant que volant d'inertie de tour à pied...

Bref, on est encore assez loin d'en avoir fini avec toutes ces palabres!

Mais c'est fait pour ça, un forum!!! -"-

Je vais essayer de retrouver ces images de Bourgogne et les publierai un de ces jours. Pas dans l'immédiat malheureusement, très peu de temps à disposition ces jours...

_________________
Illanua, potier-archéocéramiste

http://arscretariae-archeoceramique.blogspot.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Potiers et tourneurs de l’antiquité tardive
Nouveau messagePublié: 12 Nov 2009, 15:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 2008, 01:16
Messages: 301
Localisation: Rom (79)
As-tu pu contacter Xavier Deru ? Pour ma part, j'ai posé la question à deux ou trois archeo céramologues qui semblent être aussi dans l'idée du tour à pied, mais à chaque fois, je n'ai obtenu aucune documentation visuelle !!!

Suite au prochain épisode

_________________
Os Iusti Medidabitur Sapietiam, Et Lingua Eius Loquetur Indicium
http://www.taifali.org
Forum : http://forum.taifali.org


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Potiers et tourneurs de l’antiquité tardive
Nouveau messagePublié: 14 Jan 2010, 22:00 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Sep 2008, 14:05
Messages: 210
J'ai enfin pu contacter Xavier Deru. Des postes de tournage ont effectivement été découverts à Cambrai, mais ce ne sont que des trous de poteaux au fond de petites fosses, tout à fait semblable à ce que l'on retrouve à peu près partout dans le monde antique.
Compte tenu de ce que l'on connait des tours antiques, ce ne peuvent être que des tours à bâton ou à main, là-dessus il est formel, et n'a jamais émis l'idée que ce puissent être des tours à pied.

Quoi qu'il en soit, rien n'est impossible et peut-être qu'un jour on retrouvera les preuves formelles de l'existence d'un telle installation gallo-romaine.

Ceci dit, j'ai reçu tout récemment d'une correspondante allemande l'image ci-dessous, rare et très intéressante:
Image
Cette peinture provient de Pompei. Elle n'est probablement plus visible aujourd'hui, trop dégradée par le temps, et seuls quelques clichés anciens existent. Provient d'un article ancien de Wolfgang Czycz pour le Bayersisches Landesamt für Denkmalpflege à Augsburg.
Elle montre un potier au travail. Son tour est un système qui se lance au bâton, que l'on aperçoit à peine devant le disque ou à la main.
Il s'agit là d'une vue graphique. Le peintre a dessiné le potier un peu trop loin de son tour, ce qui l'oblige à travailler bras tendus, position très fatigante et très peu précise. En principe on doit prendre au moins un appui sur un genou.
Un tel tour est installé sur un pieu appointi fiché en terre, trace que l'on retrouve souvent dans les fosses de tournage. Le disque est pourvu d'un moyeu assez long pour éviter les oscillations qui péjoreraient la précision du travail. La pointe de l'axe s'enfiche dans une crapaudine, généralement en pierre dure en forme de coupelle, qui est encastrée au fond du moyeu de la roue.

_________________
Illanua, potier-archéocéramiste

http://arscretariae-archeoceramique.blogspot.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo