Nous sommes actuellement le 21 Aoû 2018, 20:00

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Céramiques importées dans les Iles Britanniques
Nouveau messagePublié: 14 Déc 2008, 23:15 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4294
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
De nombreux débris de céramique des V-VIIe siècles dans le sud de l'Irlande et l'ouest de la Grande-Bretagne nous renseignent sur le commerce avec la Méditerranée et le sud de la Gaule. Ainsi Tintagel en Cornwall s'est montré être la véritable plaque tournante de ce commerce, certainement contrôlé par les rois locaux. Les navires orientaux pouvaient échanger vin, huile et poterie contre l'étain réputé des Iles Britanniques, mais aussi permettre le maintien des relations diplomatiques avec l'élite brittonique, de culture latine ou au moins latinisée, à l'époque des reconquêtes de Justinien.

Voici quelques éléments sur ces céramiques importées en Bretagne insulaire, provenant essentiellement des ouvrages suivants :
ALCOCK Leslie, Arthur's Britain, 1971, 1989.
LAING Lloyd, The Archeology of Late Celtic Britain and Ireland, 1975.

Céramique de type A (A Ware)
Il s'agît de bols et de plats d'un matériau rouge brique avec une bordure légèrement brillante ou brun-rouge. On retiens deux sous-catégories, A i, lisse et presque sans grain avec un lavage (?) mat, et A ii, plus dure, lustrée, avec différents dégradés de chamois, ou rouge ou rose comme la A i.
Cette céramique appartient à une famille de poterie romaine tardive et byzantine très répandue en Grèce, en Asie Mineure, au Proche Orient et en Afrique du Nord, avec des exemplaires très similaires retrouvés à Athènes. Elles sont datées entre 460 et 600.

Image

Céramique de type B (B Ware)
Amphores et jarres avec poignées, de couleur rouge, rose, chamois ou crème, avec des rainures dans leur corps pour faciliter le transport. On compte 4 sous classes.
B iv : la plus ancienne, petites lagenae de couleur rougeâtre avec du mica.
On en retrouve à Constantinople, datées du Ve et de la première moitié du VIe siècle. Elles sont assez petites, avec une base courtaude, un col haut et étroit avec des poignées du col à l'épaule.
B iii est représentée par des débris d'amphores non décorées.
B ii consiste en des jarres de chouleur chamois, très globulaires, aux rainures irrégulières. Un exemplaire quasi complet a pu être retrouvé à Gwithian en Cornwall, et elles se rencontrent en Méditerranée entre le IVe et le VIIe siècle.
B i : amphores rosâtres avec inclusions jaunes, distinguées par des rainures profondes et rapprochées sur la partie supérieure de l'amphore.
Les céramiques de type B se rencontrent un peu partout en Méditerranée orientale et autour de la Mer Noire, utilisées pour transporter du vin, de l'huile, des fruits séchés et peut-être même des clous.

Image

Céramique de type C (C Ware)
Retrouvée uniquement à Tintagel, cruches et pichets d'une céramique grise grossière à la surface brun-rouge, parfois entièrement de matériau brun-rouge (?). Cols concaves. Anciennement évaluées comme contemporaines des types A et B, mais revues comme une forme médiévale locale.

Céramique de type D (D Ware)
Mortiers dérivés des formes romaines, céramique lisse et grise, au vernis (wash ?) bleu-noir, souvent avec un petit bec. On la connaît également sous le nom de sigillé paléochrétienne grise, avec des exemplaires similaires dans la région de Bordeaux.

Image

Céramique de type E (E Ware)
Le type le plus fréquent : pots à cuire, bols, jarres, pichets, classiquement très durcies au feu (hard-fired ?) et boutonneuses (pimply ?) au touché. Leur couleur est habituellement écrue à l'intérieur, avec un extérieur gris ou jaune pouvant aller jusqu'à l'ocre, le rouge et le gris sombre. Le matériau inclut du quartz et d'autres gruaux (grits ?) rouges ou blancs. On retrouve souvent une spirale sur la base. Ces céramiques étaient vraisemblablement produites en Charente. Elles sont datées de 520-550 à 700.

Image Image

On mentionnera aussi les classes F et G sans détailler.
Voilà donc un petit panorama des imports de céramique en Bretagne insulaire. Cela dit ces informations datent des années 70 et ne sont pas très à jour, je fouillerai notamment dans le livre de Kenneth Dark pour quelques compléments d'informations.

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Céramiques importées dans les Iles Britanniques
Nouveau messagePublié: 18 Déc 2008, 16:37 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Sep 2008, 14:05
Messages: 210
C'est vraiment intéressant. Ce montre surtout la longue survivance des styles antiques dans une Bretagne insulaire que l'on croit souvent être entrée tôt dans le Haut Moyen-Age. Ce qui est peut-être encore plus important, c'est la démonstration, par ces types de céramiques, de la persistance et de la vivacité des échanges à longue distance.

La A-Ware, par exemple est indubitablement de la "sigillée africaine" issue principalement des ateliers de Tunisie, qui restèrent actifs sous la domination des Vandales, et ceci jusque dans le courant du VIème siècle. Il n'est pas impossible que les bordures guillochées de cette planche soient issues de DSP provençale rouge, proche typologiquement et contemporaine de la sigillée africaine, mais dans laquelle ce genre de bordure semble très rare.

Pour illustrer cette planche, j'ai tiré de mes archives cette photo d'une sigillée anglaise de New Forest. Elle date en fait du IVème siècle, et c'est une des dernières, si ce n'est LA dernière fabrication européenne de cette forme en sigillée. La forme africaine est extrêmement proche, seule la ligne du pied, légèrement adoucie, la différencie 150 ans plus tard. Etonnante persistance des formes...

Image

La B-Ware, amphores, cruches et bouteilles africaine ou orientales est aussi là pour confirmer ce commerce à longue distance. On en a d'ailleurs retrouvé quelques exemplaires aussi en Suisse également.

La D-Ware est sans contestations possible de la DSP (Dérivée de Sigillée Paléochrétienne), parfois aussi nommée Céramique Grise Estampée. D'après les descriptions elle provient bien des ateliers d'Aquitaine, actuellement non localisés, mais qui forment le centre de gravité de cette variante souvent très sombre. Les ateliers provençaux de grise estampée ont fabriqué des types généralement un peu plus clairs.

Ci-dessous, une assiette DSP aquitaine découverte à Rouen, illustre très bien ce type de céramique.

Gardons-nous cependant de considérer les pièces ci-dessus comme étant le standard domestique de l'époque. Il s'agit là de pièces importées, alors que de nombreuses fabrications existent conjointement, qu'elles soient parfaitement "indigènes" ou issues de cultures migrantes comme les saxonnes, par exemple.

Image

La E-Ware, elle , correspond bien aux standards continentaux du VIème s, au moment de la transition entre styles antiques et médiévaux. Je vais prochainement publier un résumé sur une grosse production de cette époque près de Châlons-sur-Saône, et on sera surpris de l'unité des styles.

Décidément, on devait beaucoup voyager en ces temps...

_________________
Illanua, potier-archéocéramiste

http://arscretariae-archeoceramique.blogspot.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo