Nous sommes actuellement le 21 Aoû 2018, 20:01

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 22 Avr 2013, 17:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
Bonjour à tout le monde !

Comme je l'ai dit sur ma présentation, j'habite en Alsace ( Ensisheim, pour cela regarder sur Google Earth ).

Je sais très bien que je vais m'attaquer à un très gros morceau. Je poserai les bases de la présence des romains en Alsace, particulièrement dans le Haut-Rhin : la situation des grands lieux emblématiques, des voies romaines connues, indispensables pour retrouver la trace de nombreux vestiges, des fortifications (castra et specula) connues à ce jour.
Pour la grande partie de mes sources, j'utiliserai la Carte Archéologique de la Gaule, Le Haut-Rhin 68 (1998) de Muriel ZEHNER. Les autres sources seront précisées.


I. Situation

L’Alsace se situe au cœur de l'Europe. Lieu de passage, elle fut une région très convoitée au fil des siècles de part sa position géographique en tant que grande plaine et par la présence du Rhin ( Vater Rhein, Père Rhin, ça dit déjà tout ) et d'autre part l'abondance, il faut l'avouer, des ressources : terres arables, forêts, et cours d'eau nombreux. Il faut voir le Rhin comme un grand trait d'union entre les peuples durant certaines périodes.
Observons maintenant le géographie du Haut-Rhin : à l'Ouest, les Vosges, massif montagneux et forestier, zone difficile d'accès et peu habité durant des siècles, elles marquent la frontière entre la Lorraine et l'Alsace ainsi que la frontière entre les langues romanes et germaniques, la zone du piémont, idéalement orienté vers l'est, est renommée mondialement pour son vin (La Route des Vins, ça vous dit quelque chose, non ?), de nombreuses rivières s'écoulent vers la plaine; au sud-ouest, la trouée de Belfort, lieu de passage obligé pour accéder les provinces rhénanes, elle est coincée entre les Vosges et le Jura Suisse; au sud, le Sundgau (littéralement comté du Sud), est une zone vallonnée entre Mulhouse et le Jura Suisse; au nord de Mulhouse, s'étend la plaine d'Alsace, traversée du sud au nord par l'ILL (le nom Alsace viendrait de Ell sass, la pays de l'Ill), au pied des Vosges se trouve l'Ackerland, grande région agricole, entre Cernay et Mulhouse s'étend l'Ochsenfeld ( champs des bœufs ), terre ingrate qui a vu se dérouler de nombreuses batailles, dont celle de Jules César contre Arioviste en 58 av.J.C, le long de l'ILL s'étend une autre plaine agricole, entre l'ILL et le Rhin se situe une des plus grandes forêts d'Alsace, la forêt de la Hardt, au nord d'Ensisheim commence les Rieds ( "Roseaux" ), il s'agit de zones parfois marécageuses, inondables mais qui peuvent être très fertiles.

Voilà donc la première partie, la suite dans un prochain épisode et les critiques sont bien sûr le bienvenue !

PS : Serait-il possible que je mette des images, des cartes sur le forum provenant d'autres sites mais en citant la source ?
La géographie de la région serait beaucoup plus facile à comprendre !!!

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 22 Avr 2013, 21:16 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Sep 2008, 16:20
Messages: 873
Localisation: Villa Pirorum, du côté de Diodurum
"O" Ce sera avec grand plaisir de lire la suite o'
Tu peux y mettre les cartes que tu veux, et si tu juges que la source mérite d'être mentionnée, mets y le lien. ;)

-"-

_________________
Magister Dictator "Goths mit Huns"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 23 Avr 2013, 10:19 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Très belle initiative à suivre de près.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 24 Avr 2013, 10:56 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
Me voilà de retour !

Une petite carte de la région (issue de Wikipedia) avec des noms bizarres qu'on retrouve que de ce côté des Vosges.
Pièce jointe:
Sans titre.png


II. Un peu d'histoire

Nous sommes en l'an 58 av. J.C (695 Ab Urbe Condita pour les intimes), Jules César, à la tête des légions VII, VIII, IX, X, XI et XII ainsi que ses auxiliaires gaulois ( certainement les Eduens, Arvernes et Séquanes pour les plus connus) et méditerranéens -soit quand même 40 000 soldats selon les estimations des historiens locaux- bat les une "coalition" de peuples germaniques dirigées par Arioviste -on les estime à 50 000 à 80 000 hommes- sur la plaine de l'Ochsenfeld (entre Mulhouse et Cernay). Ainsi, l'Alsace rentre dans le giron des romains.

Les traces des romains durant cette période (après la bataille) sont assez éparses. Ils s'installent quand même pour surveiller la région et certainement le Rhin, pour prévenir de nouvelles incursions celtes ou germaniques. En 44-43 av.J.C, la colonie romaine émérite de Augst (Augusta Raurica) est fondée par Lucius Munatius Plancus. Elle est nommée, d'après une inscription mutilée, colonia Iula Pia Apollinaris Augusta Emerita. On pense que la région, habitée par les Rauraques, est toujours contrôlée par ce peuple par le biais d'un foedus.

Le premier camp romain, dont on doute encore de son existence, est installé à Biesheim-Oedenburg (près de Neuf-Brisach). La légion présente est la XXI Rapax. Des canabae sont installées à proximité immédiate. Des vicus, habités aussi bien par les romains que par les indigènes, sont fondés durant le règne d'Auguste. On retiendra ceux de Sierentz, Colmar et Ensisheim (Thurwald). Ils resteront d'importantes agglomérations secondaires durant toute la présence romaine.

A part le camp de Biesheim et Augst, le Haut-Rhin aura une faible importance militaire, le danger étant surtout présent en Germanie Inférieures, près de Mayence et Xanten, pour la "conquête" de la Germanie libre. Quelques specula sont installées le long du Rhin, comme à Breisach (il s'agit d'une colline qui se trouvait en Alsace jusqu'au VIII siècle).

Je mets rapidement en ligne une carte des principales voies et agglomérations durant le II siècle. D'autres illustrations viendront ...
Pièce jointe:
alsace_romaine.jpg


Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés à ce message.

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 24 Avr 2013, 12:11 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
Continuons ...

On est plus dans le Haut-Rhin, mais bon, ce camp aura une influence notable dans toute la vallée du Rhin : je parle du camp de Strasbourg-Argentorate. C'est en l'an 12 avant notre ère que le camp est construit, dans une zone marécageuse de l'Ill. Il est situé sur une terrasse, qui le protégera au minimum des inondations ( ça n'empêchera qu'il se fasse plusieurs fois inondé !). Le camp est protégé par un simple palissade en bois sur un rempart fait en terre.
Le camp est d'abord occupé par une unité de cavalerie, l "ala petriana". Vers 21 de notre ère, elle est remplacée par la II AUGUSTA. Aux environs de l'an 40, la IV MACEDONICA s'installe au camp. Un casque, ayant appartenu à plusieurs soldats de cette légion, a été retrouvé près de Haguenau, à Drusenheim (on pense que ce toponyme provient de Drusus, celui qui a combattu contre les Germains sous le règne d'Auguste ).

La VIII AUGUSTA, s'installe vers 90 à Argentorate. Elle y restera jusqu'à la fin de la présence romaine en Alsace. Aux environs de 130, le camp est fortifié par une enceinte en pierre.

Un petit aperçu du camp, issu du site du crdp-Strasbourg
Pièce jointe:
castrum_argentorate.jpg


La frontière, ayant été repoussée bien au-delà du Rhin, permet à la plaine rhénane de "respirer". Le nombre d'exploitations agricoles explosent : il faut arriver à nourrir l'armée ! Celle-ci a une influence notable dans la région : les grandes routes sont entretenues par elle, elle fabrique des quantités incroyables de tuiles (et même des canalisations, s'occupe de carrières et surtout consomme des produits locaux et importe de grandes quantités de produits ( huile d'olive, vin, et ... garum ). L'Alsace se trouve alors dans la province de Germania Superior.

Les agglomérations à retenir sont : Tres Tabernae (Saverne), Saletio (Seltz), Brocomagus (Brumath) ;et dans le Haut-Rhin : Argentovaria (Horbourg ou Biesheim ?), Cambete (Kembs), Uruncis (Illzach, Habsheim, Sierentz, même Ensisheim-Ungersheim), Larga (Largitzen), Mons Brisacius (Brisach) et Augusta Raurica (Augst). Sans compter toutes les villae.

Je parlerai après des voies romaines importantes dans le Haut-Rhin, puis le Bas-Empire. Si je suis si lent pour arriver au vif du sujet, c'est pour les bases : malgré les crises, de nombreux établissements et la puissance romaine restent présents jusqu'à la fin de l'empire en Occident.

Si vous voulez en savoir plus, rendez vous au musée archéologique de Strasbourg, au musée Unterlinden de Colmar (la magnifique mosaïque de Bergheim y est conservée) ainsi que celui de Biesheim et d'Augst. Il faudrait aussi lire Cette Histoire qui a fait l'Alsace, série de bandes dessinées expliquant l'histoire de ... l'Alsace ( il faut voir le numéro 1, L'Alsace avant l'Alsace )


Vous n’avez pas les permissions appropriées afin de consulter les fichiers insérés à ce message.

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 26 Avr 2013, 21:49 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
J'ai un os ... Comment mettre d'autres illustrations sur le forum car ce message est affiché "Désolé, la limite du nombre de pièces jointes sur le forum a été atteinte." ?

Aussi, quelqu'un aurait des infos sur ces légions du Dux de Mayence :
-Martenses (il s'agit certainement de la 1ère Martia, à voir)
-Armigeri defensores seniores (c'est l'unité avec un symbole qui ressemble mystérieusement au Ying-Yang... )
-Flavia victrix Constantina ( vu le nom, elle a dû être fondée sous le règne de Constance II )
-Menapii seniores

Ainsi que pour le Duc de Séquanie : Milites Latavienses ( des limitanei, donc pas d'épisème illustré )
Merci pour vos réponses et les soutiens déjà reçu ;)

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 27 Avr 2013, 11:03 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
Voilà, parlons des voies romaines, axes de cristallisation des bourgs et villae, permettant un déplacement très rapide pour les légions.

Un petit extrait de la Table de Peutinger :
Image

I. Routes militaires principales

Comme vous le remarquez, il s'agit de région à étudier (surtout au centre) : on observe Argentorate et Augusta Rauracum, entre les deux, diverses stations. Il s'agit, de gauche à droite, de Helellum (Ehl ), Argentovaria ( soit Horbourg, soit Biesheim ), Cambete ( Kembs ), Arialbunum (Bâle/Bourgfelden?) et Augusta Rauracum (Augst). Cette route est la route militaire la plus importante pour le contrôle du Rhin et le commerce. Comme vous le savez, la Table de Peutinger est truffée d'erreurs : d'autres voies du Nord au Sud existe, on verra ça plus tard ...

Deux autres routes sur la Table partent de Strasbourg : une reste dans la vallée du Rhin et se dirige vers Mayence (Mocontiaco) en passant par Brumath, l'autre se dirige vers le plateau lorrain et Tarquimpol (Ad Decem Pagos), en passant par la fameuse Tres Tabernae (Saverne). Comme vous l'avez remarqué, la forêt des Vosges ne se trouvent pas au bon endroit ...

Depuis Augst partent trois autres itinéraires : un se dirige vers la Rhétie puis vers le Danube, l'autre vers la Suisse et le dernier vers l'intérieur de la Gaule en passent par, de nouveau, Arialbinum, Cambete (là elle s'éloigne de la route rhénane), va sur Larga (Largitzen/Friesen : on y a retrouver un castrum et un bourg, mais ça, c'est aussi une autre histoire ...) et Epimanduo (Mandeure, près de Montbéliard).

Les deux plus importants dans le Haut-Rhin sont donc la voie menant vers l'intérieur de la Gaule et la voie rhénane.

Maintenant, comparons avec l'itinéraire d'Antonin, qui fait aussi mention de ces deux voies.
-l'itinéraire de Milan à Strasbourg fait mention, depuis Besançon(Vesontio) de : Velatudoro (Vellerot-lès-Belvoir ?), Epimandarum (Mandeure), Gramato (Fêches l'Eglise?), Larga (Largitzen), Uruncis (Illzach, Sierentz, Habsheim, Rixheim et même Ensisheim ...), Monte Brisacio (Brisach), Helellum (Ehl) et enfin Argentorate. Des villes sont seulement nommées dans l'itinéraire d'Antonin, l'itinéraire peut varier au fil des périodes, vu que plusieurs voies existaient pour un même trajet.
-l'itinéraire de Langres à Kembs mentionne Vesontio(Besançon), Epimandarum (Mandeure) et Cambete(Kembs).

La même carte que celle montrée au début, mais avec les deux voies principales en couleur bleue, les voies secondaires (itinéraires bis) en rouge :
Image


Je parlerai des voies secondaires dans un autre message.

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 28 Avr 2013, 20:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
La plaine du Rhin étant dirigée dans un axe nord-sud, il est tout à fait normal que les principales voies soient dirigées dans cette direction.

On a déjà parlé des deux voies principales. Trois grands axes sont dirigés dans l'axe Nord-Sud :
-la voie du Rhin, qui a pour avantage de suivre le fleuve, permettant aussi le transport par bateau. Elle est peu risquée, jusqu'au retrait des troupes romaines à nouveau au niveau du Rhin vers 270. Devenue risquée par moment, une autre voie est préférée.

-Cette autre voie est celle qui longe l'ILL. Elle est d'importance moindre, mais elle est très utilisée par périodes. Elle reste sur la rive droite de l'Ill jusqu'à Ehl. On a retrouvé à Ensisheim (lieu-dit Les Octrois) un péage : le lieu, sur les cartes anciennes et dans le dialecte, s'appelle Zollhauser (maison de douane). En observant les cartes, plusieurs églises romanes ont été construites à un ou deux kilomètres de la voie et les villages sont espacés avec des distances régulières. Plusieurs traces d'habitats ont été retrouvés (monnaies, sarcophages, galets et même villa). Je pense qu'il serait tout-à-fait envisageable d'imaginer un système de surveillance avec tours et habitats, comme une seconde "ligne de défense" derrière la forêt de la Hardt.
Pour les villages, regardez du sud au nord : Illzach, où un camp (des romains avec des fédérés germaniques vers 350-400) a été retrouvé, Baldersheim, Battenheim, Adolsheim (village disparu), Ensisheim et son poste de douane (l'agglomération secondaire se trouvait dans la forêt de la Thur, entre Ensisheim et Ungersheim), Réguisheim, Meyenheim (villa avec canalisations), puis des villages comme Oberentzen, Obergheim, Logelheim, Sundhoffen, Andolsheim et enfin Horbourg et son camp légionnaire.

-Sans oublier la voie longeant les Vosges et les axes de traverse entre ces trois grands axes !

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 29 Avr 2013, 10:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Tout cela est très intéressant Martii, bravo et continu. remarquons que l'itinéraire antonin comme son nom ne l'indique pas au premier abord est un relevé d'époque Dioclétienne ce qui forcément le rend très intéressant sourtout si on le compare à la Notitia Dignitatum. Pour appuyer la synthèse de Martii, on a bel et bien situé assez recémment (les premiers rapports datent de la première moitiée des années 2000) un camp militaire d'époque contantinienne à Mandeure. Aussi on peu observer que nombre des localités et grandes villes mentionnées par Martii se retrouvent citées par Ammien sous Julien (et même longtemps après...). Je laisse Martii développer son sujet mais en effet, les centres militaires parfois très anciens sous encore parfaitement en fonction et ce, tard dans le IVe et le début du Ve siècle, faits étayés par l'archéologie avec des nuances et des spécificités d'occupations.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 29 Avr 2013, 14:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 16 Mar 2009, 15:05
Messages: 417
Si tu as quelques liens ou références de ces fouilles Damianus n'hésite pas à les poster. o'

_________________
Scribant reliqua potiores, aetate doctrinisque florentes. quos id, si libuerit, adgressuros, procudere linguas ad maiores moneo stilos. Amm. XXXI, 16, 9.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 29 Avr 2013, 17:37 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
A propos de Mandeure, j'ai justement trouvé ça sur le site internet de la commune :
http://mandeure.onfaikoi.net/images/ser ... te-pdf.pdf

J'en profite aussi pour Horbourg-Wihr, important castrum et burgus, certainement Argentovaria (à moins que ce soit Biesheim...) :
http://archihw.org/archeologie

Passons rapidement de l'autre côté du Rhin, bonne chance pour les néophytes du Hochdeutsch :
http://www.kaiserstuhl.eu/Orte/Sasbach/ ... poneck.htm
http://www.museum-riegel.de/

Revenons en Alsace, à Ensisheim :
http://www.ville-ensisheim.fr/p_histoire.html
Ils expliquent rapidement mais il manque pas mal d'infos. Eh oui, à Ensisheim, on est les premiers à avoir eu un caillou dont la chute a été observée sur la tête :D

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 13 Mai 2013, 22:08 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
Salvete !

Avant de continuer sur les romains tardifs en Alsace, je me pose cette question depuis quelques jours : à quoi pouvait bien ressembler le paysage de la campagne gallo-romaine?

Les romains pratiquaient-ils l'openfield ou le bocage (haies et compagnie, assez rares en Alsace) avec la cadastration ?
En réalité, les forêts étaient-t-elles beaucoup plus présentes que les champs ou pas? Les terres de qualité médiocre étaient-t-elles utilisées pour la pâture (on a dans le Haut-Rhin près de Mulhouse, une grande plaine inculte jusqu'à la période moderne, l'Ochsenfeld, ce qui veut dire champ des bœufs...) ?

C'est assez compliquer d'y répondre, j'ai effectué des recherches mais les résultats furent quasiment inexistants ... ''''''

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 16 Mai 2013, 08:58 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
Salvete !

Après une petite discussion avec mon prof de SVT, j'en suis arrivé à la conclusion que le bocage recouvrait la quasi totalité de la France, même l'Alsace. Vu qu'on a l'étude des sols au programme, voici les différents avantages de ce type de culture :
-évite la propagation du froid
-retient l'humidité même en cas de sécheresse
-coupe le vent
-évite aussi que les particules minérales et organiques s'envolent, donc protège de la désertification ( au Sahel, une association met à l'honneur le bocage, qui est arrivé à stopper la désertification là où il était appliqué et même à reconquérir des terres perdues :shock: )
-est un véritable réservoir de biodiversité (oiseaux, renards, lapins, un sacré beau monde, parfait pour la chasse )
-rend donc les terres plus fertiles, particulièrement au centre du champ

Mais empêche le passage des grandes machines agricoles, ce qui l'a condamné chez nous. C'est dommage, vous trouvez pas ?

Après, continuons alors sur cette lancée et parlons du Rhin. Gigantesque il y a encore 200 ans, jusqu'à être canalisé. Des quantités impressionnantes de poisson, il fertilisait aussi les terres de son lit, tout comme le Nil. L'ILL a aussi subit ce sort.

J'enverrai les photos des champs de l'Ecomusée d'Ungersheim avec les panneaux explicatifs. Vous verrez, en 2000 ans pas grand chose à changé, sauf depuis 100 ans ...

Bon, après cette petite pic, je continuerai avec les romains dans le Haut-Rhin au Bas-Empire. Vous avez une préférence pour quel castrum : celui de Horbourg-Argentovaria, ou bien celui de Olino-Biesheim ou encore celui de Larga-Largitzen ?

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 17 Mai 2013, 12:29 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
Bon, personne n'a donné son avis donc je commence avec le castrum de Horbourg. Mais d'abord, un peu d'histoire ...

1. La Maxima Sequanorum

Pour une grande majorité des chercheurs, le Bas-Empire débute à l’avènement de Dioclétien et de la Tétrarchie en 293 ap.J.C. En Alsace, la rupture (selon les rapports d'archéologie) se fait bien auparavant, aux environs de 260.

En effet, les premiers troubles apparaissent aux environs de 166, avec le franchissement du limes rhéto-germanique par les Marcomans.
En 185-186, sous le règne de Commode, la révolte de Maternus (Hérodien, Histoire Auguste,I,10,1-3) atteint l'Alsace mais elle est repoussée par la VIII Augusta. Cette période est à mettre avec les vrais premiers dépôts monétaires de la période (Hirtzbach, Strasbourg). Sous le règne de Septime Sévère apparaissent pour la première fois les Alamans en 213 (de Alle Man, tous les hommes, originaires de la région du Haut-Danube ). Ils auront une influence certaine sur la région. Ils franchissent le limes sous le règne de Caracalla, sont stoppés par celui-ci, puis en 231, 234 et sont "vaincus" par Maximin en 235.

Voici un reportage sur la bataille du Harzhorn, qui s'est peut-être déroulée sous le règne de Maximin. C'est en allemand, bonne chance pour les plus courageux : http://www.youtube.com/watch?v=nQUYwju-AQg . Avec la participation des Populares Vindelicenses.

La crise la plus notable est celle des environs de 260. Les dégâts sont considérables : camps détruits, la région semble se désertifier mais les vici importants tiennent bons. Les dépôts monétaires de cette période sont très nombreux, comme celui de Kingersheim et Lutterbach. Dans le Bas-Rhin, celui de Seltz. Malgré la création de l'Empire Gaulois, les incursions continuent de 268 à 271, puis après la mort d'Aurélien en 275. On peut citer encore une fois les dépôts de Lutterbach, Kingersheim et de Saint-Amarin en plus.

Probus rétablit plus ou moins l'ordre en 277. Mais il faut atteindre Dioclétien et la Tétrarchie pour que l'Alsace connaisse à nouveau la paix pendant une trentaine d'années.
Après cette longue période de troubles et de dépopulation, la politique de Dioclétien a donc un effet positif certain. En 297, l'Alsace, qui se trouvait dans la province de Germanie Supérieure, est divisée en deux. La Haute-Alsace est rattachée à la Maxima Sequanorum, dont sa capitale était Vesontio. Le Bas-Rhin est rattaché à la Germanie I. Le Rhin, après l’abandon des Champs Décumates, devient à nouveau frontière.
Image
Cette nouvelle ligne de défense s'applique donc aux obstacles naturels. La responsabilité militaire est attribuée à un Dux. Le Duché de Maxima Sequanorum s'étend du sud de la Germanie Inférieure à la cité des Rauraques. Selon une formule attribuée à M.Brulet,"Il s'agit de défendre le Haut-Rhin, du lac de Constance à Horbourg".
Les travaux de fortification le long de cette frontière datent de la période de Dioclétien, Constance et Constantin. Selon les tuiles estampillées retouvées sur les camps de la région, la défense de la frontière incombe à la I Legio Martia.

Selon la Notitia Dignitatum, l'épisème de la I Martia, les Martenses :
Image

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Les Romains dans le Haut-Rhin durant le Bas Empire
Nouveau messagePublié: 21 Mai 2013, 18:27 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 14 Fév 2013, 15:32
Messages: 524
Localisation: Argentorate, en Germanie Première
J'avais promis des photos de l'Ecomusée, surtout de ses champs, j'y suis allé lors de la nuit des musées, les voilà :
https://plus.google.com/photos/11367515 ... 5962127505

Normalement, les champs sont bombés à cause de l'utilisation d'une charrue qui déverse la terre que vers la gauche. Voilà, c'était pour préciser.
Dans les dernières images, j'ai pris en photo un super manuel pour les néophytes de l'alsacien : une partie des noms de lieu qu'on peut trouver est expliquée en français.

Si vous avez l’opportunité d'y aller, ne la manquait pas ! Sinon, je mettrai bientôt en ligne les photos du musée de Biesheim ainsi que celui d'Unterlinden de Colmar (et sa mosaïque).

_________________
LES HERCVLIANI

Martii/Marty

https://www.facebook.com/LesHerculiani et http://lesherculiani.fr/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 83 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo