Nous sommes actuellement le 20 Nov 2017, 20:42

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 14 Oct 2008, 23:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Je ne sais si cela peut intéresser le forum.....

mais j'ai commencé les cours d'herboristerie (vi, on a cela en Belgique!)

=> je peux vous mettre les notes de cours sur l'usage des plantes... du moins celles "autorisées" ici et maintenant.
Ceci ne voudra pas dire que, autrefois, d'autres (et beaucoup) n'étaient pas utilisées...
J'ai pas dit, non plus, que je fignolerais sur l'existence ou non de la plante décrite à Foufny en 475 PC...

Quitte à ce que vous regardiez si oui ou non la plante décrite était dans votre région ou non à ce moment-là.
Le bouleau, par ex, c'est pas franchement méditerranéen... mais dans le nord, y avait et on utilisait...
Aspérule: idem...

Ce sera à titre indicatif: SVP: ne vous lancez pas dans les récoltes en site: des fois on peut se gourer....c'est comme les champignons.... :D


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 15 Oct 2008, 12:50 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
Ça m'intéresse ça, maman (quoique tu t'en doutes :p)

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 15 Oct 2008, 12:59 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Du moment qu'on y parle pas de la météo du matin et qu'il y ait du contenu en accord avec l'époque qui nous concerne, pourquoi pas. Après, si c'est juste pour mettre un savoir général sur les vertues des herbes je vois déjà moins l'interêt.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 15 Oct 2008, 13:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
Peut-être y a-t-il des indications dans les textes d'époque, à propos des remèdes, soins, connaissances médicales?...
(ça me rappelle le manuel vétérinaire pour chevaux attribué à Végèce, j'arrive pas à mettre la main dessus d'ailleurs)

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 15 Oct 2008, 13:25 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Damianus:

D'après toi...
On se soignait comment il n'y a pas si longtemps?
du rhume au gros bobo "bien viril"?

Les industries pharmaceutiques n'existaient pas.
Et elles ont démarré, justement en analysant les molécules (entre autres) des plantes, et en les synthétisant.

Comme je le précise: les plantes médicinales vont dépendre de:
- la localisation géographique
- leur écologie (sur laquelle l'humain est intervenu et ce depuis un moment... dont votre période).
- leur diffusion aux cours des siècles, que ce soit par transport (cas des épices, lesquelles ne sont pas démunies de certains propriétés), donc commerce... lequel a évolué au cours du temps.
Que ce soit par "implantation" et "acclimatation" dans une autre région que celle d'origine.

Là, c'est à chacun de s'informer, en fonction de "sa" région reconstituée, ET de sa période... voir même, dans certains cas: son statut social (ex.: on a les sous pour acheter du poivre ou non).

Garantir sur facture que la "recette" est "sourcée" de Foufny à midi 1/4 en avril 512: là: EFFECTIVEMENT on "manque de traces" archéo (pas de tisane fossile.. :D ) et de textes.
Pas oublier que pas mal de "recettes de bases (équivalent à la petite pharmacie de base familiale actuelle): cela se transmet dans l'éducation... soit: tradition orale.



Je vous dirais que, en camp, même à l'époque, les gentils militaires se soignaient....avec des plantouilles.
Le soin des bobos "post baston" peut être "pédagogique".

Une compresse de plantain, cela le fait plus qu'un sparadrap. :mrgreen: (en plus, c'est efficace!)

Là-dessus, moi, je lance une idée. C'est aux chefs de voir...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 15 Oct 2008, 13:29 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Damianus a écrit:
Du moment qu'on y parle pas de la météo du matin et qu'il y ait du contenu en accord avec l'époque qui nous concerne, pourquoi pas. Après, si c'est juste pour mettre un savoir général sur les vertues des herbes je vois déjà moins l'interêt.



Vu comme ça, et si c'est ce que tu crois niveau médecine et soin: on laisse tomber.
Comme tu dis, Damianus: après tout, ceux que cela intéressent n'ont qu'à acheter les magazines "bio" en vogue.

(moi cela me fait moins de taf!) :D o'


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 15 Oct 2008, 13:46 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4294
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
Y'a des sources indubitables. Exemple : le plus ancien texte en Vieux Breton qui nous soit parvenu est justement un traité d'herboristerie datant du VIIe siècle. Idée de projet de thèse pour dans les 5 ans qui me séparent de la fin de mes études...

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 15 Oct 2008, 16:50 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Sep 2008, 16:20
Messages: 873
Localisation: Villa Pirorum, du côté de Diodurum
On peut lancer ce sujet, il est enrichissant.
De plus nous disposons de quelques textes ancien comme Pline l’ancien avec son Histoire Naturelle.

Un topic développé par Iulia Pieris sur le forum Armes et Guerriers au temps de Rome, de la Royauté au Haut Empire nous donne déjà un bon aperçu dans:
http://147732.aceboard.fr/147732-599-68 ... itaire.htm

Une nouvelle catégorie: médecine alors?

_________________
Magister Dictator "Goths mit Huns"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 15 Oct 2008, 23:32 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Si je peux me permettre...
Outre l'aspect "pur médecine", cela permet aussi d'envisager comment l'humain de ces époques se situait dans l'univers, donc aussi ses "croyances", son corps, et les relations entre lui et les autres.

En fait, la "médecine" était plus holistique que notre médecine actuelle qui "débite" la personne en pathologies (diverses avec spécialistes divers) plutôt que l'envisager dans son ensemble (ce qui était le cas avant et/ou ailleurs).

Les vertus curatives de certaines plantes étaient aussi associées à des dieux et déesses, et/ou dans une cosmogonie qui nous est devenue "étrangère".
(ex.: l'armoise, et Artémis)
(le bouleau et l'horoscope celte)

Donc il y a des "risques" que soient évoquées les phases de la lune, les soins en fonction des "humeurs" et/ou de l'astrologie du coin.
Niveau "phase de la lune" (ou équivalent): là, c'est prouvé scientifiquement: il y a des justifications réelles sur les principes actifs :mrgreen:

Là, je comprends les craintes de Damianus, effectivement.
Les "soins" et /ou le "curatif", avant, ne se ramenait pas à une "posologie" à prendre avant ou après les repas...
Les "diagnostics", ce n'était pas pas une "bête prise de sang" et un cliché radio qu'on confronte avec une "normalité" (?), point barre.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 16 Oct 2008, 00:15 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Sep 2008, 16:20
Messages: 873
Localisation: Villa Pirorum, du côté de Diodurum
Oui oui, c'est bien ainsi que je vois cela. Je rejoins tes propos yrwanel.
Je pense que je vais lancer cette catégorie. De toute manière cela n'engage en rien, bien au contraire.

_________________
Magister Dictator "Goths mit Huns"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 16 Oct 2008, 13:04 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Yop!

D'autant que, en plus la "médecine" (j'avoue préférer la notion anglo-saxonne "care": prendre soin) était aussi très prophylactique: on essayait de ne pas tomber malade...

Y aurait-il moyen de rapatrier les textes dont le lien a été mis sur la "médecine miiltaire"?
Super intéressant manuel de soins de pathologies post-traumatiques, niveau "actes techniques" se rapprochant plus de la chirurgie, ce qui, plus tard a été appelé "barbier".

La "gestion" des malades et blessés se rapproche très fort de la médecine du front de 14-18...
Là, je peux peut-être, si cela vous intéresse, vous expliquer le "pourquoi" des mesures prises dans l'armée romaine.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 16 Oct 2008, 17:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4294
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
Bien le nouveau sous-forum, mais il n'y aurait pas un peu trop de sous-catégories ? Ca va faire vide le temps qu'on remplisse tout ça...

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 16 Oct 2008, 18:01 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Personnellement, je reste sur mes réserves. J'attends de voir le forumiste qui aura les "épaules" pour remplir toutes ces catégories sans partir en vrille. Présentées comme ça je ne crois pas du tout à ces rubriques, mais je peux être surpris.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 16 Oct 2008, 18:04 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Sep 2008, 16:20
Messages: 873
Localisation: Villa Pirorum, du côté de Diodurum
Oui, en effet ça va mettre du temps. Mais nous avons justement tout le temps ---
Je fais le test comme cela dans un premier temps. Si le créneau n'est pas porteur, je le réduirais au plus simple.

C'est vrai qu'il y a beaucoup de sous catégorie dans l'ensemble du forum général, mais je pense qu'à la longue on sera gagnant pour se repérer facilement.

_________________
Magister Dictator "Goths mit Huns"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: se soigner: herboristerie....
Nouveau messagePublié: 16 Oct 2008, 20:52 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 12 Sep 2008, 20:39
Messages: 267
Damianus a écrit:
Personnellement, je reste sur mes réserves. J'attends de voir le forumiste qui aura les "épaules" pour remplir toutes ces catégories sans partir en vrille. Présentées comme ça je ne crois pas du tout à ces rubriques, mais je peux être surpris.


euh... qu'appelles-tu "partir en vrille"?

- soit, on n'y met QUE les "sources"....
(et on regarde cela gentiment, point barre)
ET en se rappelant que les "sources écrites", n'existent que à cause de plusieurs facteurs:
- On a du pot: cette source-là nous est parvenue... (on ne sait rien des autres volatilisées au fil du temps)
- On a une source parce que un mec, un beau matin, s'est donné la peine de mettre par écrit ce qu'il y avait... Sa "méthodo de relevé scientifique": on ne la connait pas et 100% de chance que ce ne sera pas la "même" que ce qu'on pratique actuellement, donc.... peu être "sujette à caution". En outre (si on prend Pline) ce n'est valable QUE avec les "ressources" de là où habitait Pline...On en sait RIEN, du coup, en dehors de "sa zone d'étude"... ce qui ne veut pas dire que ailleurs il n'y avait pas de remèdes/soins...
- la "source" de l'époque n'est en rien un "label d'invention" => il faudrait aller "fouiller" AVANT votre période...
- vu que ce sont des "recueils": faudrait aussi voir APRES...auprès de ceux d'autres coins qui ont aussi "compilé". Exemple: Hildegarde von Bingen a fait un génial manuel de phytothérapie. Elle l'a ECRIT..; mais ce n'est en RIEN l'inventrice de la phyto! Tu me diras que du coup, on ne sait rien de ce qu'il y avait avant...à part quelques millénaires d'expérience humaine... :D
- faudrait envisager les arabes....lesquels ont remis sur le tapis les connaissances grecques écrites, mais dont on n'a plus la "source mère" du grec qui l'a écrite...

si on peut faire un parallèle: cela se recherche et discute comme un bout de tissu.... :mrgreen:

Niveau traumatisme des tissus durs (les os...), état sanitaire:
on a des études de squelettes...cela permet de "valider" ou estimer les aptitudes à remettre une fracture, par... la population elle-même (y avait pas des "toubibs" à chaque rue) OU parce que les écrits infirme ou confirme des soins/thérapie.
L'état sanitaire signe l'état de santé (définition de l'OMS).... du militaire... lequel protège et défend un territoire sur lequel il y a une population laquelle assure l'intendance du militaire. ;) La population en bonne santé nourrit les ploucs.

=> effectivement, il y a des risques de trouver des post comprenant l'alimentation, la prévention, l'hygiène...la "magie"...

Actuellement, on a tendance à regarder les "anciens" avec un oeil plus que méfiant et sceptique, estimant que "grâce au progrès", on a enfin de la "vraie médecine".
(euh... juste que je raconte pas le nombre de "trucs" que notre "médecine scientifique" n'arrive encore et toujours pas à expliquer ou à trouver "pourquoi", mais bon)

Peut-être que il serait intéressant (je sais pas) de confronter les plantes utilisées et pourquoi (voir Pline, par ex) avec les études chimico-physiologico-biochimiques bien scientifiques actuelles.

Objectivement, moi, cela m'est égal: mes petites farfouilles, que ce soit "textiles" ou autres: je les fais dans mon coin.
Rien ne m'oblige à les partager.
Dommage de ne pas confronter.

A toi, Damianus, dans le cadre de ton forum, de dire ce que tu veux bien y voir figurer suivant tes critères. :P

Cela évitera ce que tu appelles "les vrilles".

Vu tes réticences, vous y coller vos textes-sources, vous lisez. Simple, rapide, de bon goût, cela se "remplit vite" (copier-coller).

Cela évite les dérapages de se demander "pourquoi" et "comment". :?

(je sens que, en lisant les fora, je vais encore me payer quelques solides rigolades! YES!) "O"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo