Armes et Guerriers au Temps des Grandes Invasions
http://schnucks0.free.fr/forum/

Désaffection des fora/forums
http://schnucks0.free.fr/forum/viewtopic.php?f=8&t=2862
Page 1 sur 1

Auteur:  André-Yves Bourgès [ 11 Déc 2015, 15:29 ]
Sujet du message:  Désaffection des fora/forums

Bonjour,

Je livre à votre réflexion ce fil de discussion qui figure sur un forum dont le sujet et les préoccupations sont assez loin des nôtres, mais dont les remarques conviennent assez bien à la situation de relative atonie également observée ici.

Cordialement.

Auteur:  Che Khan [ 12 Déc 2015, 11:17 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Yo

Résumé du fil de discussion

Est-ce la mort de la forme "forum" pour communiquer avec son prochain sur Internet ? En particulier son prochain qui a la même passion que soi ?

J'en fréquente peu, actuellement. Mais j'ai remarqué une nette désertification. D'autres personnes que je connais et qui sont inscrits sur des forums très divers ont fait la même constatation.

En revanche, il semble que la forme "groupe facebook" ait le vent en poupe.

Personnellement, je trouve que la forme "forum" est bien plus pratique, plus agréable. C'est quelque chose dont j'ai l'habitude depuis longtemps et j'en ai pratiqué un certain nombre, au gré de mes intérêts du moment.


je suis entièrement d'accord avec ces remarques :

- Mort de la "forme forum" (mais pas tous).
- "Groupe facebook" en poupe.
- "Forme Forum" plus pratique.

Jusqu’à présent, boycottant FB, je reste fidèle aux 'forums'.

Bien à tous.

Auteur:  Gwalchafed [ 14 Déc 2015, 20:59 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Je suis un peu partout, mais j'ai pas encore trouvé de groupe facebook équivalent à ce forum !!!

:mrgreen:

Auteur:  Pédro [ 14 Déc 2015, 23:39 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Personnellement j'ai pas mal pratiqué les fora et sur certains je m'y suis usé (pas ici évidemment). Je pratique facebook parce que cela me permet de discuter aisément avec des amis notamment dans le cadre associatif mais je n'ai pas trouvé de palliatifs réels aux fora qui semblent bien un genre de perdition.

Auteur:  André-Yves Bourgès [ 22 Déc 2015, 19:19 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Bonsoir,

Et merci aux happy few qui ont confirmé en le déplorant cet état de fait. Au demeurant, leur petit nombre constitue en soi la démonstration de la désaffection dont il est question.

Ce qui est dommage, c'est que les "déserteurs" ont oublié, ici comme ailleurs, tout ce que, dans leurs débuts, leur avait apporté le forum. Hélas, au nombre des faiblesses de notre temps, l'ingratitude le dispute à la désinvolture. :evil:

Bonnes fêtes de fin d'année à ceux qui passeront néanmoins par ici. :mrgreen: :D

Cordialement.

Auteur:  Martii [ 23 Déc 2015, 00:10 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Bonsoir,

Oui de bonnes fêtes de fin d'année à vous tous. o'

J'en profite aussi pour exprimer toute ma gratitude aux personnes qui avaient bien voulu m'aider lors de mes débuts :mrgreen:

Auteur:  Pédro [ 23 Déc 2015, 15:26 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

André-Yves Bourgès a écrit:
Ce qui est dommage, c'est que les "déserteurs" ont oublié, ici comme ailleurs, tout ce que, dans leurs débuts, leur avait apporté le forum. Hélas, au nombre des faiblesses de notre temps, l'ingratitude le dispute à la désinvolture.


J'ai tenté de nouveau de dialoguer sur un de mes forums de coeur récemment ; on y retrouve invariablement les mêmes conséquences ; l'outrance, la simplification, la célébration de l'ego... c'est usant. Heureusement quelques terres d'asile comme ici ne génèrent pas ce genres de choses.

En tout cas passer de bonnes fêtes. -"-

Auteur:  Martinus [ 24 Déc 2015, 00:44 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Oui même constat que vous!

Je veux juste rappeler une chose qui me semble essentielle : le forum est juste un outil, tout comme facebook ou d'autres. Un forum a des plus indéniables et je le préfère à facebook mais plus pratique pour poster un tas de trucs et plus en vogue.

Cependant rien ne remplacera le vrai contact, de visu, l'échange de vive voix. Il me semble qu'il faut insister sur cette évidence. rien ne remplacera la rencontre réelle et vous le savez.

Passons du temps ensemble quand l'occasion nous ait donné!

Bises à tous et passez de très bonnes fêtes! -"-

Auteur:  Pédro [ 24 Déc 2015, 01:44 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

J'abonde en ce sens ; la discussion laisse moins de place à l'incompréhension que la version écrite et elle peut s'accompagner d'excellents élixirs de convivialité -"-

Auteur:  Morcant [ 24 Déc 2015, 19:04 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Même constat de mon côté mais j'avoue avoir un peu baissé les bras. Moins il y a de contributeurs à réagir à un fil moins cela donne envie de poster même s'il y aurait largement matière. Ceci ajouté à une disponibilité moindre que par le passé pour ma part, même si ça ne m'empêche pas de passer quasiment tous les jours jeter un oeil aux échanges.

Facebook est en effet un adversaire de taille pour les fora en permettant des discussions à l'échelle internationale faciles à mettre en place via les différents groupes dédiés. Il est également beaucoup plus simple de mettre en ligne du contenu pour commentaire que ce soit articles, liens, images ou vidéos.
L'archivage des discussions y est par contre catastrophique et les échanges restent souvent lapidaires là où une discussion sur un forum peut faire date et être relayée facilement par un lien.

Je pense que le format php a aussi fait son temps. Innovant dans les années 2000 il semble aujourd'hui assez dépassé par la facilité d'échange sur les réseaux sociaux.

Mais ce n'est pas nécessairement une fatalité et il n'est pas impossible que l'on revienne un jour au format forum, lassé des difficultés de suivi des discussions intéressantes entre le coup de gueule de cousin machin et la photo du chien d'un autre...

Auteur:  Athanase [ 23 Jan 2016, 00:11 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Morcant a écrit:
Même constat de mon côté mais j'avoue avoir un peu baissé les bras. Moins il y a de contributeurs à réagir à un fil moins cela donne envie de poster même s'il y aurait largement matière. Ceci ajouté à une disponibilité moindre que par le passé pour ma part, même si ça ne m'empêche pas de passer quasiment tous les jours jeter un oeil aux échanges.


Même constat pour ma part, j'ai été très très actif sur 2-3 forums (Paléontologie et Futura Science) quand j'étais à la fin du lycée et durant ma licence de 2003 à 2008 en gros. C'était le plein boum des forums. Je me rappelle sur un forum de Paléontologie, il y avait quelques "ancien" de la trentaine qui étaient la depuis la fondation du forum, les gens de passage, juste la pour des identification ou poser une petites série de question, puis un groupe d'une bonne quinzaine d'intervenant assidus tous entre 13 et 20 (la majorité avait 15-17ans). Grace aux "anciens" et à notre passion on à rapidement augmentez notre niveau, on prolonger les discussions de manière informelle sur MSN (du temps ou ça faisait encore messagerie instantané). Puis au fur est a mesure que les gens passait le bac et faisait des études supérieurs, il avait moins le temps (surtout à partir du master). Et surtout les reportages de la BBC (sur la terre des Dinosaures) et Jurassique Park 3 On ramener d'un coups sur le forum une grosse masse de "très jeune" (9-13) qui en plus d'une orthographe parfois bien pire que la mienne, ne posait des questions que pour savoir qui était le plus fort/méchant/gros etc.... un peu façon pokemon. Les niveaux des discussions on donc drastiquement baisser, ce qui à encore plus contribué à faire fuir les gens, Bon dans la nouvelle génération y en avait quand même 4-5 qui on vite rattraper leur retard, mais ceux de ma génération ne passe maintenant plus que de temps en temps par nostalgie souvent.
Sur futura science, aussi la aussi grosse baisse de fréquentation dans les rubriques que je fréquentais, il n'y a plus beaucoup d'échanges constructifs, c'est surtout des gens qui viennent pour des identifications, des résolution de devoir, et des qu'il ont 2 réponses disparaisse et ne réponde jamais à ceux qui essaie de les aider et qui pour cela leur demande des infos supplémentaire. Les gens considère ça un peu comme l'info en libre service (genre wiki).
Maintenant je ne suis que ce forum et un autre, mais j'ai plus vraiment le temps malheureusement.

Les groupes Facebook, je trouve ça pratique pour annoncer les manifestation, ou pour poster les liens sur des nouvelle découvertes, etc... la mise en ligne des photos est aussi plus simple mais c'est tout. Car impossible de s'y retrouvé quand on cherche un truc de précis.

Bon la je viens d'écrire un pavé ce qui m'arrive jamais sur ce forum, car je m'intéresse à cette période, mais je n'ai que très très peu de connaissance dans le domaine, j'admire vos travaux de reconstitution mais je n'ai jamais eu le courage de me donner les moyen de franchir le pas, donc je suis surtout ici pour boire vos paroles.

Auteur:  Pédro [ 23 Jan 2016, 00:18 ]
Sujet du message:  Re: Désaffection des fora/forums

Personnellement je suis arrivé sur les fora un poil plus tard, vers 2009 et ce fut pour moi l'histoire d'amour format coup de foudre. Depuis j'en ai fréquenté pas mal, surtout d'Histoire et ce file de discussion m'a un peu repoussé vers celui sur lequel j'ai été le plus actif, après quelques années de défection. Comme quoi ce n'est peut être pas inéluctable. :mrgreen:

Page 1 sur 1 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/