Nous sommes actuellement le 22 Juin 2018, 05:28

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 12 Sep 2008, 08:12 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Sep 2008, 16:20
Messages: 873
Localisation: Villa Pirorum, du côté de Diodurum
C'est le cavalier cuirassé de l'Antiquité, le panzer de l'époque.
Originaire probable d'Asie central.
Les armes:
L'arme caractéristique était une longue lance: le contus.
Longue de 4m environs et maniée surtout à 2 mains.
L'épée longue.
La masse d'arme étaient aussi de mise uniquement chez les sassanides.

Les protections:
Les protections de part leurs coûts, étaient réservées à une élite guerrière (représenté par la noblesse et les chefs).
Le cavalier possédait une cuirasse lamellaire ou à écailles faites de métal, de bronze, de cuir ou de corne de sabot.
Cette cuirasse étaient souvent associée par diverse protections aux bras et aux jambes, réalisé soit en maille, en lamelles,
en écailles, soit aussi de segments semi-tubulaires mobiles de métal emboités les uns dans les autres.
Et pour couvre chef, un casque composite.

Le cheval aussi pouvait posséder une telle protection: une barde cuirassée d'écailles de fer, de bronze, ou de cuir, partielle ou complète.
Le cou de l'animal était aussi protégé par un revêtement à écailles, de même que la tête par un chanfrein de fer ou de cuir

Image
Sorry pour les ref.

des bulas (sceaux en terre cuite) utilisé par l'administration militaire sassanide
Image Image
Image

nous avons aussi des éléments trouvés visiblement dans la région des Balkans, et seraient d'"origine" romaine. Pour la datation? Avec une inscription.
Donc un mélanges de plates avec la maille, et donc certainement une association maille-lamellaire.

Sinon voici les morceaux:
Image

Image

Image



Ici une représentation en soldat de plomb, qui nous laisse imaginer un peu ce panzer.
ImageImage

Inspiré de ce graphiti de Dura Europos
Image

_________________
Magister Dictator "Goths mit Huns"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 12 Sep 2008, 11:52 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 2008, 01:16
Messages: 301
Localisation: Rom (79)
Pour ce qui est des cataphractaires, je sais qu'il y a des gens sur Lyon qui ont commencé à reconstituer ce milieu bien spécifique. Je crois que leur assoc (s'ils sont constitués ainsi) s'appelle "Portes de l'histoire" ou un truc dans le style.

Pour ma part, voici ce que j'ai posté hier sur notre forum "Taïfali", à propos des chevaux potentiellement utilisés pour ce genre de soldats

Après avoir longuement discuté avec divers spécialistes du monde du cheval, et après avoir fait quelques recherches de mon côté, il est apparu que les chevaux utilisés par les Taïfales pouvaient être de deux races

1 - L'Akhal-Teke (source Wikipédia)

Image

Photo : un Akhal-Teke

Appelé aussi cheval Turkmène, c’est l’un des chevaux les plus impressionnants qui soit. Il est élevé depuis près de 3 000 ans dans une oasis du désert de Turkménistan, une région au nord de l'Iran par la tribu des Tékés dans l'oasis d'Achkabad. Il a été sélectionné sur ses aptitudes à la course. Bien que les Turkmènes l’aient sûrement un jour croisé avec des chevaux arabes et persans, l’Akhal-teke a été préservé des influences étrangères grâce à l’isolement de sa terre natale. Dans le désert, les journées atrocement chaudes sont suivies de nuits très froides. La race Akhal-Teke est devenue mince et solide, adaptée à ces conditions très rudes. Cette conformation est compensée par des allures rapides, une très grande endurance et une robustesse illimitée due en grande partie au style de vie vigoureux qui lui été imposé pendant plusieurs siècles.

En gros, cet animal, qui fait quand même 1,70m de haut, pourrait convenir aux besoins des cavaliers sarmates ou Taïfales. Le problème est qu'ils sont rares et surtout très couteux (encore maintenant, un Akhal-Teke coûte environ 15000 € !).

2 - Le Welsh cob

Image

Image

Photos : moi à coté d'un Welshcob, pour voir donner l'idée de la hauteur de la bête

Certes ce petit cheval doit son origine au Pays de Galles, mais il semble qu'il soit le fruit de croisements avec des chevaux de type arabe, depuis la fin du Ier siècle avant J.-C. Pourquoi je parle de ce type de cheval ? Tout simplement parce qu'il a la morphologie la plus proche de ce que pouvaient être les chevaux des steppes (utilisés par les Mongols entre autres) et qu'ils peuvent, grâce à leur puissance et leur robustesse, tout à fait convenir aux Sarmato-taïfales.

En combat

Ensuite, le fait d'avoir un bourrin, c'est bien, mais encore faut-il savoir, non seulement le monter, mais surtout combattre avec. On connaît tous la piussance des cataphractaires. Par contre, on connaît beaucoup moins les archers montés. Quelque soit le cheval, l'archer monté était quelqu'un qui excellait dans la monte, et qui, pour décocher une flèche, savait exactement le moment adéquat pour le faire. Ainsi, pendant le galop, ce n'est qu'au moment où le cheval n'a plus de contact avec le sol que le tir est le plus précis et le plus assuré. Par ailleurs, le fait d'avoir des archers montés permet une guerre éclair et d'usure extrêmement efficace face à une armée non préparée.

Enfin bon, c'est très résumé, mais au moins ça permet de voir un peu plus la lumière quant aux tactiques possibles de combat.

_________________
Os Iusti Medidabitur Sapietiam, Et Lingua Eius Loquetur Indicium
http://www.taifali.org
Forum : http://forum.taifali.org


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 12 Sep 2008, 15:05 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:09
Messages: 1857
Localisation: Plumergat
Salut,

Si fabricius nous retrouve je crois que tu vas adorer discuter avec lui, sa reconstitution d'un cavalier tardif lui a valu d'être une des vedettes à Marle cette année. Si je ne m'abuse, il utilise des selles français.

En fait, en dehors des welshcob tu as d'autres chevaux et poney assez primitifs et susceptible d'avoir pu être employé par les romains. La légende veut que le cheval de Camargue soit issu d'un troupeau placé là par César. Les races Mérens ou castillon, les potiok ou même les Ardennais, ont conservé des caractères assez primitifs Pensez aussi aux cobs normands voire au postier breton pour le format. Bon après pour un cataphractaire, la monture doit surtout être robuste et filer droit, plutôt des qualités de races de trait en fin de compte. A cette époque, il y a encore sur l'ensemble de l'Europe deux ou trois types de chevaux sauvages que certains prétendent espèces certains chevaux de monte ont d'ailleurs des génes de certains de ces types.

Pour l'Akhal Téké, un tsar en avait ordonné l'abattage systématique car les chevaux de ses soldats ne parvenaient pas à rattrapper les rebelles turkménes, la race est passé très près de l'extinction et encore aujourd'hui malgré le quasi-culte que lui voue ses fans, ils restent excessivement rares et chers, patience, c'est une question de 20 ans normalement.

A+

_________________
Image
Brito-Romain an 500, ... A Brest, y'a deux Saisons, l'hiver et le 15 août ! Sauf que cet année le 15 août fut pire que l'hiver ...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 12 Sep 2008, 17:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4294
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
Il semblerait aussi que les Romains aient utilisés en Britannia des chevaux frisons. L'une des variétés, plus primitive et rustique, pourrait s'en rapprocher, mais des races insulaires comme le Fell Pony en sont certainement issus :
Image

Les anciennes lois des Bretons armoricains (article en projet là dessus tiens...) mentionnent des chevaux de race "saxonne" et des "Calpeis" ou "Calfaicum". Pour Léon Fleuriot il s'agit des chevaux des Taïfales justement, voisins des Bretons.

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 12 Sep 2008, 18:39 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 2008, 01:16
Messages: 301
Localisation: Rom (79)
Ah ben voilà qui est de plus en plus intéressant... Merci pour toutes ces infos.

A noter que nous avons trouvé, sur le site sur lequel je bosse, des hipposandales de petite taille, au IVe - Ve siècle, ce qui pourrait corroborer l'idée de chevaux de relatives petites tailles, mais plutôt costauds.

_________________
Os Iusti Medidabitur Sapietiam, Et Lingua Eius Loquetur Indicium
http://www.taifali.org
Forum : http://forum.taifali.org


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 13 Sep 2008, 13:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
Des hipposandales, voilà qui est intéressant... est-ce qu'à côté de cet accessoire, on connaissait déjà le fer à cheval?

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 13 Sep 2008, 13:42 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4294
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
A confirmer, mais je crois que le fer est une invention gauloise.

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 13 Sep 2008, 14:51 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 2008, 01:16
Messages: 301
Localisation: Rom (79)
Je ne sais pas trop en fait. Il me semble que le fer à cheval prend petit à petit la place de l'hipposandale. Il faut que je retrouve les sources, mais il me semble (si mes souvenirs sont bons), que la première mention écrite du fer à cheval doit se situer en gros au Xe siècle, vers Byzance.

Faudrait voir maintenant si archéologiquement parlant, on a pas plus précoce.

_________________
Os Iusti Medidabitur Sapietiam, Et Lingua Eius Loquetur Indicium
http://www.taifali.org
Forum : http://forum.taifali.org


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 14 Sep 2008, 12:10 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
J'imagine en tout cas que les chevaux des cataphractaires avaient besoin d'une protection vraiment efficace aux sabots, vu le poids qu'ils devaient porter, et de sucroît, au galop...

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 17 Sep 2008, 11:23 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
les épaulettes de métal articulées (superbes les photos d'ailleurs...) sont estimées entre le IIIe et le VIe siècle!!! La datation est large car elle sont pour le moment très mal étudiée et cette originalité en a surpris plus d'un. L'inscription en grec serait le nom de son propriétaire (Cf: Infos de Françoit Gilbert...) Si une certaine filiation existe entre les descriptions du matériel des cataphractaires et cet objet, rien ne nous permet d'affirmer que ces épaulettes aient appartenu à un cavalier même si on peut être tenté de l'admettre.

Affaire à suivre.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 23 Sep 2008, 21:23 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 03 Sep 2008, 16:20
Messages: 873
Localisation: Villa Pirorum, du côté de Diodurum
Epaulette qui fait office de gorgerin aussi!
Gorgerin qu'on retrouve en Asie Centrale antérieurement comme sur les fameuse plaques d'Orlat, mais en moins développé
Image

_________________
Magister Dictator "Goths mit Huns"


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 24 Sep 2008, 11:37 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 21:13
Messages: 338
Localisation: Le Mans
Mmmh je me souviens de cette image: elle était sur l'ancien forum, en section Asie centrale, je crois... on y voit pas mal de détails...

_________________
White Horse avec son costume devient Maelcolm, né de père scot et de mère picte!

http://white-horse-540.oldiblog.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 02 Sep 2009, 18:51 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 10 Sep 2008, 08:22
Messages: 190
Localisation: Oise
je reviens sur le sujet
dans le livre II du stratégikon Maurice préconise de ne pas faire porter de bouclier aux cavaliers archers afin de mieux tirer

de même peut on dire qu'une manica (ou 2) seraient utilisable par le cata archer?

ma question est même plus large pour le VI iéme cataphractaire Byzantin.
a t on un cataphractaire arc-bouclier-manica-contus (ce qui fait beaucoup pour tirer) ou une différence entre le cataphractaire archer qui n'aurait pas de bouclier/manica et de lance et le cavalier sans arc avec bouclier , manica et contus?

de même la manica est sur 1 ou 2 bras?

_________________
Image
ImageImage


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 02 Sep 2009, 22:21 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:09
Messages: 1857
Localisation: Plumergat
Et si on prenait le probléme à l'envers en se demandant s'il est utile pour un archer d'être équipé en cataphractaire ?

_________________
Image
Brito-Romain an 500, ... A Brest, y'a deux Saisons, l'hiver et le 15 août ! Sauf que cet année le 15 août fut pire que l'hiver ...


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Le cataphractaire
Nouveau messagePublié: 02 Sep 2009, 23:38 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Voilà de très bonnes questions. A l'exemple de l'unité des "scutaires-archers" - Scola scutariorum sagittariorum" présente chez les scholes du Magister Officiorum d'Orient, le port du bouclier pour l'archer monté a été envisagé. La reconstitution n'étant pas très developpé dans le domaine des troupes équestres, nous ne pouvons émettre que des hypothèses sur les possiblités réelles offerte par l'armement et son encombrement. Tous ces points mériteraient d'êtres étudiés d'autant que pour la cavalerie tardive, il y aurait beaucoup à faire. Pour ma part, je m'interroge sur l'utilité du bouclier pour un cataphractaire. Mais là encore on trouve des troupes (comme chez les scholes) nominalement équipées de boucliers alors qu'elles sont bardées de fer.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 30 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo