Nous sommes actuellement le 18 Nov 2019, 01:20

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 119 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 10 Nov 2008, 21:53 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Bonjour à tous!

Le sujet sur l'apparence du soldat de l'Antiquité Tardive fait son grand retour sur le forum. Enfin diront certains... J'ai mis beaucoup de temps à reconstituer ma collection d'images aidé, et je dois les en remercier, par mes camarades forumistes qui ont eu la bonne idée de sauvegarder les images déjà diffusées, ou de m'en faire parvenir d'autres.

J'ai aussi pris le temps de faire du ménage dans ma collection, gardant les plus beaux clichés, privilégiant la couleur et la meilleur définition possible. Malheureusement, certaines photos sont perdues (les noirs et blancs du triclinum de Trebius Justus, les mosaiques de la Villa Olmeda...) Mais l'essentiel est là, augmenté de nouvelles représentations que je vais vous soumettre petit à petit.

Je souhaite ce sujet comme étant une base documentaire à l'attention de toute personne qui voudrait se lancer dans la recontitution d'un fantassin ou d'un cavalier de notre époque. En revanche ce n'est en rien "un mode d'emploi" pour débutant, mais un outil permettant de sourcer au mieux les choix de reconstitution des uns et des autres. Le sujet est donc ouvert à la spéculation et aux intérrogations.

A bientôt...

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 10 Nov 2008, 22:18 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4297
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
Excellente nouvelle !

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Nov 2008, 00:12 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
J'inaugure donc avec les représentations de la chapelle aux enseignes du grand temple de Louqsor.

Cette "chapelle" a été construite à l'occasion d'une des venues de l'Empereur Dioclétien en Egypte à la toute fin du IIIe siècle. Le Grand temple d'époque pharaonique de Louxor fut reconverti en camp militaire pour accueillir le nouveau déploiement de troupe dans la région de Thèbes. Dioclétien y fit construire la traditionnelle chapelle aux enseignes, salle qui recevait ordinairement les insignes des légions. Dioclétien la fit décorer de magnifiques fresques d'excellente qualité représentant les activités quotidiennes ou solennelles des troupes. Les peintures n'ont pas résisté aux ravages du temps. Heureusement Sir John Gardner Wilkinson, au milieu du XIXe siècle a fait une copie des vestiges des peintures qui ornaient la chapelle.

Ce qui nous reste est vraiment dérisoire et n'est que le pale reflet de ce que devaient être les décorations à l'époque de son exécution. Vous serez quand même étonné de la qualité graphique des vestiges.

Sur le plan documentaire, vous remarquerez les officiers qui entourent la personne des empereurs Dioclétien et Galère assis sur leurs trônes lors d'une allocation des figures impériales. Des rassemblements de soldats en "Grand Uniforme", une colonne en marche et quelques menus détails vestimentaires de bon aloi. Les soldats laissent voir de superbes orbiculi sur leurs sagum, les décorations de tuniques typiques de l'époque de couleur bleu foncés à la copte très proche des design du Musée du Louvre, le port de Fustis pour les officiers, la coiffure courte des soldats...

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Nov 2008, 00:24 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Vue d'ensemble de la chapelle aux enseignes d'après J. Decker. Voyez le peu qui restait déjà au XIXe siècle... Et malgré tout de superbes parties subsistantes.

Image

-Au centre: Cérémonie militaro-religieuse en présence des empereurs avec la garde impériale au sommet.
-A gaughe: Soldats en marche... En haut: Scène de bataille (?)
-Abside: Représentations divines.
-A droite: Rassemblement de soldats...

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Nov 2008, 00:42 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Détails des illustrations de Sir John Gardner Wilkinson...(Merci au livres de Graham Sumner..)

-Soldats en marche; Nous y voyons des chevaux, une personne portant une tunique avec orbiculi et décorations de bas de tunique, l'extrémité d'un fourreau, des braies moulantes et peut-être des boucliers montés sur les chevaux.

Image

-Rassemblement de soldats: Nous voyons ici le bas des corps des hommes, mais le peu que nous voyons est assez remarquable. Il s'agit sans doute d'officiers. Superbes Orbicli de manteaux, décorations de tuniques détaillées, braies moulantes, fustis, campagi...

Image

-Gros plan sur un des officiers. Voyez son Sagum, plutôt original. Une bande décorative sombre barre la partie inférieur de son manteau et les extrémités sont frangés. Il porte également un fustis. Un centurion?

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Nov 2008, 00:57 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
La chapelle aux enseignes aujourd'hui:

Les photos couleurs sont éloquentes, les peintures devaient être magnifiques. Je n'insisterais que sur un seul point, simplement pour relever la qualité documentaire qu'aurait pu être ces fresques pour le reconstituteur: Le bouclier à gauche des images avec son umbo doré... On croirait une véritable photographie de l'objet!

-Soldats aux pieds de la tribune des empereurs, hampe d'enseigne, bouclier bleu ciel et Umbo doré (en bronze?) En bas; Personnages armurés (?)

Image

-Gros plan sur les soldats. Voyez la finesse des visages... La couleur des manteaux est brun-beige, à rapprocher de la piazza Armerina. Les tuniques sont blanches avec des orbiculi d'épaule bleus foncés.

Image

-Un visage.

Image

-détail d'un des encadrements décoratifs des panneaux.

Image

-Abside.

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Nov 2008, 15:02 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 11:55
Messages: 4297
Localisation: Brest - pagus Legionensis - Civitas Ossismi - Letavia
Je me permet de noter un détail. Les tuniques des officiers semblent très riches et brodées, largement détaillées, alors que sur celles des soldats, les appliques sont massives et laissées sans décoration interne. Faut il y voir un procédé de l'artiste pour distinguer le rang des personnages, ou une réalité de l'époque ?

_________________
"O niurt Ambrois ri Frangc ocus Brethan Letha."
"Par la force d'Ambrosius roi des Francs et des Bretons d'Armorique."
Morcant map Conmail


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 11 Nov 2008, 20:54 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 08 Sep 2008, 14:05
Messages: 210
J'ai lu un commentaire à ce sujet il y a quelques temps, mais je ne sais plus si il est de R. Mc Mullen ou de Michel Christol, qui affirme sans détour que la forme, la taille et la complexité des orbiculi étaient codifiés selon le rang des personnages, qu'ils soient civile ou militaires.

D'un point de vue plus pragmatique, les motifs de grande taille en broderie fine devaient coûter la peau des fesses et n'étaient certainement pas à la portée de n'importe qui. D'ailleurs, ces parements étaient souvent récupérés sur les tuniques usées et réemployés en placage sur de nouveaux vêtements. C'est fréquent sur les pièces des collections connues que l'on peut explorer sur le web.

Je reviendrai d'ailleurs sur la question de la hiérarchisation de la société civile un de ces jours, j'ai un texte intéressant qui traite de ce sujet.

Ceci dit, je ne connaissais pas cette chapelle des Enseignes à Louqsor. je suis proprement scié par la qualité de ces fresques!

_________________
Illanua, potier-archéocéramiste

http://arscretariae-archeoceramique.blogspot.com/


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 12 Nov 2008, 13:09 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Oui, la mode vestimentaire est tributaire du statut social dans l'Antiquité romaine c'est un fait particulièrement prononcé à l'époque tardive, mais je ne crois pas à une lecture aussi stricte des décorations de vêtements, hormis le reflet de la richesse personnelle qu'elle pourrait aider à signaler. Je connais la théorie de Mc Mullen, reprise par Graham Sumner pour la reconstitution, et je la trouve difficilement applicable à l'armée. Dans les livres de Graham Sumner il est même dit que le nombre de décorations aux manches pourraient définir le grade! Les vêtements que portent les militaires sont les même que ceux de la société civile. Nous savons juste par le Livre "Des Cérémonies" que le blanc était porté par les officiers, mais même ça, aux vues de certaines mosaiques peut être constesté. Non seulement l'hypothèse me semble difficilement prouvable mais je la trouve encore plus compliquée à établir tant les sources peuvent être contradictoires.

Si nous sommes sûr de la présence des officiers sur les fresques de la chapelle aux enseignes c'est surtout par le fustis que porte quelque uns des personnages, et qui est généralement attribué aux centurionx par assimilation à l'ancien cep de vigne symbol du commandement.

Les fresques sont très endommagées, il est de même difficile de supposer que les orbiculi les moins richement représentés appartiennent aux simples soldats. C'est d'abord que nous ne les voyons plus.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 12 Nov 2008, 13:20 
Hors-ligne
L'usurpateur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 07 Sep 2008, 00:16
Messages: 1400
Localisation: Condates (Rennes) / originaire de Quimper - Aquilonia en Létavie
N'y avait-il pas un motif supplémentaire sur la manche des officiers (ou personnages civils de haut rang) : entre les "clavi" du bout des manches et les Orbiculi (ou tabulae) des épaules ?

_________________
Image
http://letavia.canalblog.com/
Dybi o Lydaw prydaw gyweithyd. Ketwyr y ar katueirch ny pheirch eu hennyd (...) dyderpi agheu yr du gyweithyd.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 12 Nov 2008, 16:21 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Si c'est bien d'une décoration supplémentaire auquelle tu penses, il y a sur la Piazza Armerina le servant d'une dame présentant ses vêtements et portant sur ses manches un carré supplémentaire entre les galons de l'extrémité des manches et les Orbiculi d'épaules.

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 13 Nov 2008, 13:22 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Nous allons rester un instant, si vous le voulez bien, sur les représentations de soldats non-armurés et des attributs qu'on leur reconnait habituellement. Voici à présent les célèbres mosaiques de la Villa de Piazza Armerina, en Sicile (fin IIIe-début IVe), contemporaine des fresques de Louxor. Plus précisèment les mosaiques de la "grande chasse" (par opposition aux mosaiques de la petite chasse de la même villa) souvent prises en exemple dans les livres d'art ou d'Histoire lorsqu'il faut figurer l'aspect du romain ou du soldat de l'époque tardive. Beaucoup d'hypothèses ont tourné autour de l'identité du propriétaire de cette villa, l'attribuant même à l'empereur Maximien, ou pour le moins à un très riche personnage. Aujourd'hui on reconnait surtout le caractaire exceptionnel de ces mosaiques de sol considérées comme faisant parties des plus belles du monde romain et l'ensemble, toutes pièces de la villa comprise, le plus étendu jamais conservé. Toutefois, sur le thème qu'elles évoquent les mosaiques de la grande chasse sont loin d'être unique.

Voici un premier détail, certainement le plus reproduit de tous présentant un groupe d'hommes dont celui du centre est reconnu comme étant un officier. Il porte le bonnet pannonien (remarquez la couleur "peau" brun-beige) et la canne-Fustis sur laquelle il repose. Les deux autres soldats ne portent pas de pannoniens mais laisse voir la coupe de cheveux typique, pour ne pas dire réglementaire du soldat de l'époque tardive (hors garde impériale romano-germanique) leurs tuniques sont plus blanches qu'écrues et portent des orbiculi décorés certainement de manière simplifiée par les mosaistes (les clavi longitudinaux ne sont pas visibles...) de couleur bleu-sombre, les manches portent des galons et les sagum (manteaux) sont marrons-beiges. Celui de l'officier est orné d'un grand orbiculus. Une fibule cruciforme est visible comme attache du manteau. Tous portent des braies moulantes de couleur vert-foncé, l'officier porte aux pieds des campagi tandis que les soldats portent des bottines à rapprocher des calcei. On peut distinguer a priori un fascia ventralis autour de la taille des personnages sous leurs ceinturons. Enfin des boucliers "lenticulaires". Remarquez la juste proportion des boucliers.

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 13 Nov 2008, 13:42 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Beaucoup moins exploité, mais dans le même registre, un autre détail présentant deux officiers en pleine causette reconnaissable ici à leurs pannoniens et Fustis qu'ils arborent tous deux. Le personnage de gauche montre une large bande décorative et des clavi à équère d'angle aux bas de sa tunique, des galons aux manches et des tuniques cette fois aussi blanches et ceinturées du cingulum/i, le ceinturon militaire, certainement pourvus de plaques d'ornement comme nous le verrons par la suite. Les ceinturons sont de couleurs rouge. C'est un détail important car si l'époque tardive est "haute en couleurs" les ceinturons militaires ne semblent répondre qu'à deux codes couleurs notables. Très majoritairement le rouge, et dans une moindre mesure le brun-noir (je ne connais que deux occurences pour le IVe et le VIe siècle!). Il faut donc être attentif à cette distinction. Enfin nous voyons encore les fibules d'attaches des sagum des personnages. Un sagum marron-beige et un sagum vert. Des braies moulantes vertes et des campagi aux pieds.

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 13 Nov 2008, 13:58 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Un autre officier s'acharnant sur un pauvre esclave en tunique rouge hors-champs. Vous remarquerez que le personnage s'apprête à frapper l'esclave avec une baguette et non avec son fustis. Faut-il mettre un sens particulier à ce manque apparent de logique? Certainement que ce détail n'est pas gratuit. le rite de l'affranchissement s'opérait chez la magistrat en posant la baguette qui servait à corriger l'esclave sur l'épaule de celui-ci en signe de dernier acte d'autorité... On ne corrigerait certainement pas un homme libre avec un accessoire dévolu à l'esclave. Le personnage ne porte pas de pannonien mais nous montre une tunique blanche typique: Clavi longitudinaux, orbiculi d'épaules et de bas de tunique, bandes décoratives à l'extrémité de la tunique, clavi en angle d'équère, galons de manches, braies moulantes de couleur verte, sagum belge avec fibule. Tout au plus pouvons nous voir qu'il porte un fascia ventralis en plus de son ceinturon.

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Apparence du soldat dans l'iconographie Tardive.
Nouveau messagePublié: 13 Nov 2008, 18:06 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: 04 Sep 2008, 19:30
Messages: 2747
Localisation: Laigneville
Autre scène de la Piazza Armerina. Un personnage, probablement un officier de par le pommeau de son fustis qui semble dépasser de son ceinturon (pommeau d'épée ou fustis? Je penche pour la deuxième réponse...) Celui-ci semble vérifier que la cage embarquée sur le chariot est bien fermée. La majorité des scènes de la grande chasse de la Piazza Armerina sont en réalité des scènes de captures d'animaux chargés dans des cages et dans des liburnes. Son apparence concorde avec celle des autres figures que j'associe à des officiers. L'apport dans le détail vestimentaire se place du coté de son manteau décoré d'un bel orbiculus mais qui se trouve être frangé à son extremité tout comme un des personnages des fresques de la chapelle aux enseignes présenté plus haut. On peut aussi observer un instant le conducteur du chariot (un civil?) qui ne porte des bandes décoratives qui ne sont pas les clavi d'épaule à boutons terminaux en fer de lance ou en coeur mais de long clavi qui traversent la tunique en longeur à l'image de la mode du Haut-Empire. Mais ces clavi sont doubles à chaque épaule. Sa tunique apparait non pas blanche mais plutôt écrue.

Image

_________________
https://www.facebook.com/LesHerculiani

Damianus/Damien.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 119 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivant

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Sauter vers:  
cron
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Translated by phpBB.fr © 2007, 2008 phpBB.fr
Thème 3myl_sable réalisé par SGo