BIBLIOTHECAE
Retour au Sommaire





Les Burgondes : Ie-VIe siècle apr. J-C Agrandissez cette image Partagez vos propres images client Les Burgondes : Ie-VIe siècle apr. J-C

Katalin Escher
# Broché: 283 pages
# Editeur : Editions Errance (avril 2006)
# Collection : Civilisations et cultures
# Langue : Français
# ISBN-10: 2877723259
# ISBN-13: 978-2877723251


Note:
Peuple germanique originaire de l'actuelle Pologne, fixé sur le Rhin puis en Gaule Rhodanienne, les Burgondes ont inscrit leur nom dans la géographie de l'Europe où figure toujours une " Bourgogne " héritière de plusieurs royaumes, et dans ses grandes épopées comme celle des Nibelungen. Ils ont compté parmi les principaux acteurs de la période des Grandes Invasions en Occident. Ce livre fait le point des connaissances actuelles sur ce peuple. Il reconstitue, à partir des sources anciennes, les trois grandes phases de son histoire : une sorte de " préface " qui va des origines à l'installation sur le Rhin (effective au plus tard au début du Ve siècle) ; le " premier royaume " rhénan, dont la destruction en 436 par les Huns inspira le cycle des Nibelungen et certaines sagas scandinaves ; enfin le " deuxième royaume " rhodanien, qui marqua l'apogée des Burgondes avant d'être intégré au royaume des Francs en 534. Pour chacune de ces périodes sont présentés les vestiges archéologiques qui sont les traces matérielles du peuple burgonde, particulièrement dans le deuxième royaume. Une place a également été faite aux éléments linguistiques et toponymiques. Cette étude permet de dégager un portrait aussi fidèle que possible de ce peuple burgonde devenu, au terme de ses aventures, un élément constitutif des populations française et suisse. Mais elle met aussi en lumière l'importance de leur interaction avec d'autres grands acteurs de la fin de l'Antiquité : les Huns, destructeurs du premier royaume, les Goths, les Alamans, les Alains, et le monde romain tardif que le second royaume prolongea autant qu'il le remplaça. La culture composite de la Burgondie des Ve-VIe siècles, marquée par ces diverses influences, est le reflet d'une période de brassage et de façonnage d'identités nouvelles.